Voir Tous
Rubrique
Régions

Lutte contre la criminalité Les saisies de cannabis en baisse

Publié par Abder Bensadok
le 10.10.2019 , 11h00
4 lectures
435 affaires criminelles et délictuelles attentatoires aux personnes et aux biens ont été enregistrées durant le mois de septembre dernier, à travers les Sûretés urbaines et de daïra de la wilaya de Mostaganem, a-t-on relevé dans le dernier communiqué dressé par la cellule de communication de la sûreté de wilaya.
Des affaires élucidées à hauteur de 79,31%, dans lesquelles 447 personnes étaient impliquées dont 30 femmes, 30 mineurs et 26 étrangers.
Parmi les inculpés, 43 présumés coupables ont été écroués à l’issue de leur présentation devant les procureurs de la République près des trois tribunaux tandis que 49 prévenus sont cités en comparution directe devant le tribunal, 35 personnes ont bénéficié d’un non-lieu, 5 autres sont sous contrôle judiciaire et 41 autres demeurent en fuite. Au registre de la lutte contre la toxicomanie, en sus des arrestations, les services de Sûreté ont procédé à la saisie d’une quantité de 48,43 grammes de kif traité et 284 comprimés de produits de psychotropes, détournés de leur destination médicale.
A. B.

Le président de l’APC de Aïn Sidi-Chérif suspendu de ses fonctions
Après plusieurs affaires ayant eu maille à partir avec la justice, cette fois, c’est au tour du premier magistrat de la commune de Aïn Sidi-Chérif qui vient d’être suspendu de ses fonctions par le chef de l’exécutif, M. Rabehi Mohamed Abdenour. La décision de suspension intervient en application de l’article 43 de la loi 10/11 du code communal qui donne les pleins pouvoirs au wali de suspendre ou de mettre fin aux fonctions d’un maire à la suite d’une poursuite ou d’une condamnation prononcée par une juridiction.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 04-06-2020

Les avocats réclament la présence de Bedoui et Saïd Bouteflika au procès de Hamel
L’ombre des grands absents

L’ombre des absents plane lourdement dans la seconde partie du jugement de Hamel et de ses trois fils. En dépit de l’insistance du collectif de défense des prévenus, Saïd Bouteflika et Nourredine Bedoui n’ont pas comparu durant les deux

2

Actualités 11:00 | 04-06-2020

Hommage
Un an après sa disparition, il reste toujours parmi nous

Je l’entends tousser du bout du couloir du journal. Il porte un masque, se frotte les mains avec le gel hydroalcoolique, vérifie si