Rubrique
Régions

Mila Opération sauvetage de la flore et de la faune

Publié par Abdelmadjid M’haïmoud
le 17.01.2019 , 11h01
165 lectures

Les éléments du service de la protection de la faune et de la flore, relevant de la Conservation des forêts, appuyés par la brigade nautique de la Protection civile, sise au barrage Béni-Haroun, ont effectué ces jours-ci une opération humanitaire et hautement symbolique, signe d’un professionnalisme avéré  et d’une conscience encore éveillée, Dieu merci ! 
C’était lors d’une tournée effectuée sur les rives du barrage Béni-Haroun, à l’occasion du lancement, ce 14 janvier, de la campagne de recensement des oiseaux migrateurs, que l’équipe menée par la dynamique Manel, ingénieur au-dit service, a découvert qu’un canard colvert est pris au piège par un filet  de pêche deux jours durant, près de Ferdoua sur les rives sud du barrage Béni-Haroun ! 
C’est ainsi que l’équipe des forestiers a sollicité celle de la brigade nautique, appartenant à la Protection civile, pour une opération sauvetage de ce palmipède. Empruntant leur embarcation et orientés au point précis du piège, les pompiers ont pu délivrer ce volatile qui a été mis en liberté, malgré quelques signes de faiblesse et d’épuisement ! Un geste à encourager !
A.  M’haïmoud   

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-08-2019

LES RÉVÉLATIONS DE Me FAROUK KSENTINI
Comment Ould Abbès a été mis en prison

Les jours qui passent lèvent progressivement le voile sur les incroyables affaires anti-corruption qui se succèdent. Celle qui concerne Djamel Ould Abbès nous est révélée ici par son avocat. Me Farouk Ksentini tient, de prime abord, à s’expliquer : «Je n’accuse pas, je ne condamne pas, je relate uniquement ce qui s’est passé.» Tout commence à la mi-juin dernier, lorsque la justice fait parvenir

2

Actualités 11:00 | 13-08-2019

Campagne électorale de Bouteflika
La «chkara» au cœur de l’enquête

Les enquêtes judiciaires en cours ont permis de collecter des preuves accablantes sur les méthodes utilisées par les Bouteflika dans le cadre du financement de la campagne électorale pour le cinquième mandat. Les éléments récoltés ont aussi et surtout permis