Voir Tous
Rubrique
Régions

OUM-EL-BOUAGHI Pénurie de manuels scolaires

Publié par Moussa Chtatha
le 17.09.2019 , 11h00
29 lectures
Malgré l’annonce faite en grande pompe par le ministre de l’Education nationale, sur la disponibilité des manuels scolaires, les parents d’élèves ne savent toujours pas où se les procurer, plus de deux semaines pourtant après la rentrée scolaire.
Pire, cette année, un seul point de vente, au niveau du chef-lieu de wilaya, est réservé pour vendre les livres scolaires. Une situation sans précédent qui a créé des désagréments aux parents d’élèves avec des chaînes interminables.
Imaginons des parents qui se déplacent des deux extrémités de la wilaya, plus d'une centaine de kilomètres parfois, et qui retournent bredouilles en fin de journée sans qu'ils soient servis. Une situation qui crée des désagréments aux citoyens.
Pourtant, il aurait été plus facile que des responsables soient chargés de distribuer ces manuels au niveau de certains établissements scolaires au niveau de chaque commune pour une meilleure prise en charge de l'opération. Cela aurait évité des déplacements coûteux et des pertes de temps.
Pour ce qui est de la prime de scolarité, certains parents nécessiteux qui ont pris attache avec notre journal, se sont demandés pourquoi quand il y a deux ou trois enfants scolarisés, un seul peut en bénéficier, les autres étant exclus. Y a-t-il des textes dans ce sens ? Ou cela dépendrait-il de la seule initiative des décideurs ?
Ces disparités sont prouvées, car dans certains établissements scolaires ce n'est pas le cas.
A signaler aussi que jusqu'à présent, certains établissements scolaires n'ont même pas commencé cette opération.
Moussa Chtatha

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

3

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

4
5

Ici mieux que là-bas 06:00 | 31-05-2020

Sexe, métal, pastis et Hirak