Voir Tous
Rubrique
Régions

MÉDÉA Plus de 1 300 policiers mobilisés pour sécuriser les examens de fin d'année

Publié par M. L.
le 17.06.2021 , 11h00
51 lectures
Un important dispositif sécuritaire préventif a été mis en place par la Sûreté nationale de Médéa à l'occasion des examens de fin d'année, et ce, afin de permettre aux candidats de passer leurs épreuves en toute sécurité à l'intérieur comme à l'extérieur des centres d'examen.
Ainsi, pour le BEM, les éléments de la police ont été déployés au niveau de 39 centres afin d'assurer une couverture sécuritaire adéquate aux compétiteurs et de sécuriser également toutes les structures concernées par cet événement : établissements scolaires, cantines, centres de collecte, centres de correction et autres. En coordination avec les services de la Direction de l'éducation nationale, tous les moyens humains, matériels et logistiques ont été mobilisés pour le bon déroulement de l’événement.
Selon Nabil Toualbia, chargé de communication à la Sûreté nationale de Médéa, «toutes les dispositions ont été prises pour assurer la fluidité du trafic routier à proximité et aux alentours des centres d'examen et empêcher tout attroupement qui pourrait perturber ou compromettre la sécurité ou la sérénité des candidats ou du personnel mobilisé. D'autre part, ce même interlocuteur a évoqué le rôle de sensibilisation et d’intéressement joué par les éléments de la Sûreté de Médéa à l'adresse des candidats et des parents quant à l'impératif du respect et de l'application du protocole sanitaire anti-Covid-19.
Dans le même contexte, il ajoutera que plus de 1 300 policiers ont été mobilisés pour sécuriser les examens de fin d'année dans la wilaya de Médéa soit 275 centres d'examen, 3 centres de collecte de copies et 6 centres de correction.
M. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 31-07-2021

FACE À LA DÉGRADATION DE LA SITUATION SANITAIRE
Flambée des prix des tests anticovid

Alors que le variant Delta progresse et que le recours aux tests de dépistage dévient nécessaire, les laboratoires d’analyses médicales ne trouvent rien de mieux que d’augmenter les tarifs. Sous d’autres cieux, les pouvoirs

2

Pousse avec eux 11:00 | 29-07-2021

Les «phalanges algériennes de Sion» et leur merchandising autour de MBS !

Et ils reviennent à la charge ! Et ils ne lâchent rien ! En même temps, c’est de bonne

3

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 29-07-2021

Tunisie : fin de toutes les illusions !

4

Périscoop 11:00 | 01-08-2021

Où sont passés les 7 000 litres d’oxygène ?

5

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 31-07-2021

La prémonition de Boussad Abdiche