Rubrique
Régions

AÏN-TÉMOUCHENT Plus de 700 lits au profit des enfants du Sud

Publié par LSA
le 17.03.2018 , 11h00
164 lectures

Les structures d'accueil des jeunes au niveau de la wilaya de Aïn-Témouchent ont connu un bond quantitatif important du fait que de 50 ou 60 lits que la wilaya pouvait accueillir dans un passé récent, la capacité d'accueil actuelle avoisinera les 700 lits au mois de juillet prochain, selon M. Moncef Merabet, directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya, qui dira que la Maison de jeunes d'El-Amria et celle de Rechgoun ont une capacité d'accueil de 300 lits sans compter les Maisons de jeunes des autres communes de la wilaya.
Cette hausse du nombre de lits fait suite aux efforts de l'Etat et particulièrement le secteur de la jeunesse et des sports qui ne lésine pas sur les moyens pour garantir un nombre important de structures d'accueil ainsi que le volet relatif aux échanges de visites des jeunes lors de la saison estivale. Il ajoutera que de nombreuses Maisons de jeunes ont bénéficié d'opérations de restauration et de réhabilitation malgré les conditions financières très limitées, certaines Maisons de jeunes ont été restaurées grâce au soutien de l'Office national des jeunes qui a bénéficié de quatre structures, et qui seront inaugurées ce 19 mars, au niveau des localités de Terga, Ouled-Kihel et Chaâbet-Leham. Cette dernière localité, sa Maison de jeunes offre ses services aux jeunes depuis ces deux derniers mois, ainsi qu'une salle spécialisée à la commune d'El-Maleh, alors que d'autres projets similaires seront lancés à travers d'autres communes de la wilaya pour rapprocher les jeunes des structures d'accueil, dira le premier responsable du secteur de la jeunesse et des sports. Selon le même responsable, la localité de Oulhaça va réceptionner un stade de proximité dans les prochains jours. Il dira également que la wilaya compte environ 60 stades de proximité avec gazon synthétique et qui sont exploités par les jeunes depuis plus de deux ans, alors qu'il existe 7 stades de proximité dans le chef-lieu de wilaya. Le secteur de la jeunesse et des sports a consommé environ 357 milliards de centimes entre 2004 et 2016 dont 97 milliards consacrés pour la réalisation de 14 projets pour les jeunes et le sport et 124 milliards pour le deuxième programme où 15 différents projets à travers plusieurs communes ont été réalisés, cependant, entre 2015 et 2016, 50 milliards ont été consommés pour la réalisation de 9 projets pour certaines communes, alors que 7 autres projets sont en voie d'achèvement à l'instar du complexe de proximité de Terga et une Maison de jeunes à Hammam-Bou-Hadjar qui connaît un taux de réalisation de 70%. Il y a également un centre de camping à Béni-Saf et Rechgoun qui ont connu des problèmes techniques, heureusement ces problèmes ont été résolus et on attend de les réceptionner au mois de juin prochain pour être opérationnels au mois de juillet.
En gros, ce sont 7 projets qui sont prévus d’être réceptionnés, selon le DJS, à la fin du mois de juin prochain entre autres le complexe de proximité de Tamazoura dont l’avancement des travaux de réalisation avoisine les 70%, et une Maison de jeunes à Aïn-Témouchent ainsi qu’un centre de toile à El-Amria, Béni-Saf et Rechgoun qui seront prêts pour accueillir, dès le mois de juillet prochain, des jeunes dans le cadre des échanges entre wilayas. Ces centres seront dédiés aux jeunes des Hauts-Plateaux et ceux du sud du pays, et ce, dans le cadre du programme du gouvernement. Il est utile de noter que ces centres de camping sont dotés d'équipements assurant l'hébergement, la restauration et des salles d'activité où il existe des jeux électroniques et pédagogiques et où les jeunes trouveront leurs goûts, en plus de la nage à travers les plages de la wilaya. Cette façon de faire va éviter à la wilaya de mobiliser les établissements scolaires qui étaient consacrés à ce genre d'échange de jeunes au moment où les structures d'accueil faisaient défaut.
S. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui

2

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE
Les clefs de cette nouvelle crise

Même si elle ne s’exprime pas encore officiellement, la colère gronde à Alger en raison des récents évènements survenus avec Paris. Le retrait des policiers chargés de la surveillance de notre représentation en France et les «révélations» de l’ancien ambassadeur français en Algérie ont jeté un froid sans précédent et soulevé un certain nombre d’interrogations. Dans ce contexte, la sortie médiatique de Bernard Bajolet est perçue comme l’un des faits les plus retentissants compte tenu de la quantité