Rubrique
Régions

BLIDA Plusieurs dégâts occasionnés par les dernières pluies

Publié par Mohamed Belarbi
le 16.12.2018 , 11h00
123 lectures
Les dernières pluies qui se sont abattues vendredi sur la wilaya de Blida ont occasionné plusieurs dégâts dont des inondations et des affaissements provoqués par les crues des oueds.
La Protection civile, quant à elle, a enregistré, en l'espace de huit heures, 540 appels de citoyens qui demandaient du secours. Pour ce faire, une cellule de crise a été mise en place pour répondre aux appels des citoyens et intervenir en cas de besoin. La plupart des appels avaient trait aux inondations des maisons, dues à l'absence d'entretien des évacuations par les citoyens eux-mêmes ainsi que les avaloirs des quartiers qui se sont avérés complètement bouchés.
Par ailleurs, la Direction de la Protection civile de Blida a enregistré 80 appels de secours concernant les dangers que pouvait susciter l'élévation des eaux sur les usagers de la route.
A cet effet, les crues des oueds de Beni-Azza et de Chiffa ont causé la fermeture de la circulation pendant plusieurs heures, tout comme l'éboulement de pierres sur la RN1 entre Blida et Médéa qui a nécessité la fermeture de la route. Dans le même contexte, l'élévation des eaux de l'oued Guergoure, à 10 kilomètres au nord-ouest de Blida, a causé le blocage de la circulation et les travaux de réouverture de la route sont en cours.
Il est à noter que les pompiers ont dû intervenir pour pomper les eaux pluviales dans plusieurs maisons et les interventions étaient toujours en cours hier.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-06-2019

IL A BÉNÉFICIÉ DE 250 MILLIONS DE DOLLARS DE CRÉDIT DE LA PART D’UNE BANQUE PUBLIQUE
Enquête sur un projet des Kouninef à Jijel

La brigade de recherche de la Gendarmerie nationale de Bab J’did à Alger a convoqué ces derniers jours un cadre de la Direction

2

Actualités 11:00 | 15-06-2019

Haddad et Tahkout font tomber Sellal et Amara Benyounès

Les évènements se sont accélérés de manière incroyable depuis mercredi. Deux anciens chefs de gouvernement et un ancien ministre et chef de parti ont été placés en détention en l’espace de quarante-huit heures. D’autres affaires liées

3
4
5

Pousse avec eux 11:00 | 13-06-2019

H’bal !