Rubrique
Régions

EPH MECHERIA (NAÂMA) Première transplantation d’un pacemaker

Publié par B. Henine
le 05.09.2018 , 11h00
472 lectures

Une transplantation d’un pacemaker, la première en son genre, a été effectuée avec succès, lundi dernier, auprès de l’EPH de Mécheria, a-t-on appris de source hospitalière. II s’agit d’une intervention chirurgicale qui vient d’être pratiquée pour la première fois auprès de cet établissement hospitalier, permettant la pose d’un stimulateur cardiaque pour le contrôle du rythme et les battements cardiaques chez le sujet qui présente des symptômes, à l’exemple du vertige, de syncope, de fatigue, ou autres signes donnant des troubles cardiaques.
On apprend également que cette intervention sert à traiter les arythmies ou battements cardiaques anormaux, spécialement s’ils ne réagissent pas bien au traitement médicamenteux.
Le pacemaker, la pile ou encore le stimulateur cardiaque comprend deux éléments. Les électrodes sont des fils munis d’électrodes à leur extrémité qui transmettent au muscle cardiaque des signaux émis par le générateur d’impulsion. Ces signaux électriques font contracter (pomper) le muscle cardiaque. Le générateur d’impulsion (souvent appelé stimulateur cardiaque) est un petit appareil informatisé qui engendre un signal électrique.
La plupart des implantations de stimulateur cardiaque sont effectuées sous anesthésie locale (un peu comme l’anesthésie utilisée chez le dentiste). C’est alors une première dans la wilaya de Naâma, principalement auprès de l’Etablissement hospitalier «Les-frères-Chenafa» de Mécheria, qui vient d’être effectuée par le cardiologue Fernaoui,
Dr spécialiste en cardiologie, après que les responsables de l’EPH ont mis à sa disposition tous les moyens nécessaires pour de telles interventions chirurgicales, notamment la pièce médicale (stimulateur) et autres.
Un appel est lancé à toutes les victimes cardiaques de la région par les services du Dr Fernaoui et son staff, qui sont à leur disposition pour une prise en charge «gratuite, sans rendez-vous, pour une éventuelle transplantation de pacemaker».
B. Henine

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent