Voir Tous
Rubrique
Régions

M’SILA «Restauration du Barrage vert pour une population en bonne santé»

Publié par A. Laïdi
le 17.06.2021 , 11h00
509 lectures

La Direction générale des forêts a choisi la wilaya du Hodna pour la célébration cette année du 17 juin, Journée internationale de la lutte contre la désertification et le Barrage vert ; sous le thème : «Restauration du Barrage vert pour une population en bonne santé». À noter que la Direction générale des forêts a procédé à la création d'une nouvelle direction dédiée au Barrage vert qui sera suivie par la mise en place des comités locaux sous le slogan «Restauration, terres, reprise ».
Le choix de la wilaya de M'Sila pour célébrer cette journée internationale n'a pas été un hasard, mais le résultat d’une étude de la région faite par les responsables des forêts, sachant que la wilaya du Hodna occupe la deuxième position après la wilaya de Djelfa avec une superficie de 170 000 ha sur une longueur de 120 km de Barrage vert lancé depuis 1976.
Outre la diversité climatique de la région, son espace forestier estimé à 8% de la superficie totale de la wilaya, ses terres steppiques et pastorales d'une étendue de 98 6000 ha estimées à 51% de la surface globale et 275 711 ha de terres agricoles pour un taux de 15%.
Cette richesse a fait de la wilaya un prototype du projet du Barrage vert et de la lutte contre la désertification, surtout pour sa position stratégique puisque ce projet touche 7 communes du sud de la wilaya, à savoir El Hamel, Slim, Djebel-Messaâd, Bou-Saâda, Bir Fedha, El Alig et Oueltame. Ainsi, pour lutter contre la dégradation de la faune et de la flore, il faut élargir les espaces et les terrains de pâturages, protéger les habitations et les terres agricoles de l'avancement des dunes de sable.
Cette rencontre a pour but de faire une évaluation de tout le programme et freiner cette avancée qui constitue une menace sur l’homme et la nature, que l’on compare à un cancer.
Fertasse Saliha, directrice de la lutte contre la désertification et du Barrage vert, estime que « cette rencontre est l’occasion d’évaluer et récapituler dans un bilan tout ce qui a été fait en vue de permettre aux scientifiques et décideurs de discuter cette situation et de proposer une nouvelle vision pour les prochaines 25 années et tracer une feuille de route de lutte contre la désertification».
L'Algérie est l'un des premiers pays à avoir lancé des chantiers de reboisement et relancé le Barrage vert qui n'est pas le souci du secteur des forêts seulement, mais la responsabilité de tout le monde puisqu'on ne peut plus parler seulement d'actions de reboisement car d'autres actions seront greffées telles que la création de petits emplois en matière d’agriculture, des ressources en eau, la gestion durable des déchets, le recyclage et autres activités tout en impliquant la population locale, première bénéficiaire de ce Barrage vert. Un grand débat sera ouvert aujourd’hui à l'université Mohamed-Boudiaf de M'Sila, lieu de la célébration de cette journée, en présence des autorités de la wilaya, du directeur général des forêts et beaucoup de responsables des différents secteurs.
A. Laïdi

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 31-07-2021

FACE À LA DÉGRADATION DE LA SITUATION SANITAIRE
Flambée des prix des tests anticovid

Alors que le variant Delta progresse et que le recours aux tests de dépistage dévient nécessaire, les laboratoires d’analyses médicales ne trouvent rien de mieux que d’augmenter les tarifs. Sous d’autres cieux, les pouvoirs

2

Pousse avec eux 11:00 | 29-07-2021

Les «phalanges algériennes de Sion» et leur merchandising autour de MBS !

Et ils reviennent à la charge ! Et ils ne lâchent rien ! En même temps, c’est de bonne

3

Périscoop 11:00 | 01-08-2021

Où sont passés les 7 000 litres d’oxygène ?

4

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 29-07-2021

Tunisie : fin de toutes les illusions !

5

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 31-07-2021

La prémonition de Boussad Abdiche