Rubrique
Régions

RELIZANE Saisie de 60 comprimés psychotropes, une arrestation

Publié par A. Rahmane
le 16.11.2019 , 11h00
65 lectures

Les éléments de la neuvième Sûreté urbaine relevant de la direction de la Sûreté de wilaya de Relizane ont pu fouiller un individu lors d’une patrouille de routine et ont pu découvrir sur lui une quantité de comprimés hallucinogènes. Cette affaire est venue après une patrouille pédestre des éléments du département, dans le secteur de compétence, où ils ont remarqué une personne suspecte. Après son arrestation et des recherches, ils ont trouvé en sa possession 60 comprimés hallucinogènes destinés à la vente. Une procédure judiciaire a été menée à l'encontre de ce délinquant. Présenté devant le procureur de la République de Relizane, ce dernier a ordonné son incarcération pour possession de pilules hallucinogènes aux fins de la vente.

1 mort et 3 blessés dans un accident de la circulation
L’unité de la Protection civile secondaire du département de Hmadna est intervenue hier lors d’un accident de la circulation impliquant une voiture de type Mercedes et un semi-remorque de marque Renault, au niveau de l'autoroute Est-Ouest de la zone de sel de la municipalité d’Oued Djemaâ. Le sinistre a entraîné la mort d’un jeune, B. S., 25 ans, sur place et fait 3 blessés (25, 23 et 24 ans) qui ont été secourus et évacués à l’Etablissement hospitalier public Mohammed-Boudiaf du chef-lieu de Relizane. Par ailleurs, l’on nous signale qu’une enquête a été aussitôt ouverte par la Gendarmerie nationale pour déterminer les causes et circonstances exactes de ce drame.
A. Rahmane
 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Corruption 11:00 | 09-12-2019

DES MOTS POUR LE DIRE
Ouyahia, en 2007, au sujet de la corruption et de la mauvaise gestion

«J’ai un ami, qui est toujours ministre et en poste très important au gouvernement ; lorsque nous parlions de la corruption qui existe au plus haut niveau de l’Etat, il me disait qu’il ne faudrait pas non plus oublier de parler et