Rubrique
Régions

FORÊTS RÉCRÉATIVES Six investisseurs reçoivent le feu vert

Publié par Bouhali Mohammed-Cherif
le 13.06.2018 , 11h00
101 lectures
La commission de wilaya de l'investissement a procédé dans le cadre de l'ouverture de l'espace forestier à l'investissement à l’octroi de décisions à six investisseurs portant création des forêts récréatives sur un total de sept forêts proposées, a-t-on appris auprès du conservateur des forêts de la wilaya de Jijel dimanche.
Les décisions portant réalisation des forêts récréatives concernent les forêts de Boussioud relevant de la section de Ouled Debab dans la commune d'El Milia,Bouafroune dans la commune de Djimla, Zemala Aïss dans les communes de Sidi Maârouf et Ouled Rabah, Lemechaki dans la commune de Selma, Kissir dans la commune de Jijel, Tassouda dans la commune de Texenna, a souligné le responsable ajoutant par ailleurs que la forêt de Tahanout relevant de la commune de Bouraoui-Belhadef n'a pas suscité un intéressement des investisseurs tenant compte de son isolement.
S'agissant du démarrage de ces projets susceptibles d'enclencher une réelle dynamique dans le créneau du tourisme de montagne, le responsable du secteur des forêts a précisé que le lancement aura lieu dans une semaine à dix jours.
«C'est une question de paperasse» soulignant que ces investissements ont généré une cagnotte de 461 milliards de centimes à la wilaya. Une enveloppe qu'il a estimée conséquente comparativement aux autres investissements.
Pour rappel, l'arrêté portant délimitation des sept forêts récréatives dans la wilaya de Jijel a été publié au Journal officiel daté du 23 octobre 2017.
Bouhali Mohammed Cherif

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 14-06-2018

Madjer s’accroche

Selon des indiscrétions, l’actuel entraîneur national Rabah Madjer aurait fait savoir à ses proches son intention de ne pas démissionner de son poste. Malgré les résultats médiocres et le fait qu’une large partie de

2

Actualités 11:00 | 14-06-2018

«AFFAIRE DES PESTICIDES»
Lourdes pressions sur les exportations

«L’affaire des pesticides» prend désormais une tournure aux relents politiques. Aux voies officielles qui se sont déjà exprimées sur le sujet, d’autres spécialistes sont montés au créneau pour dénoncer une «tentative de déstabilisation» du secteur de l’agriculture.