Rubrique
Régions

Zedine (Aïn-Defla) Un agriculteur blesse mortellement son fils avec son tracteur

Publié par Karim. O.
le 17.03.2018 , 11h00
786 lectures

Le drame s’est produit hier en milieu de matinée, vers 9h30, dans la commune de Zedine, à 25 km au sud de Aïn-Defla, dans le douar Sidi-Yahia. Un agriculteur, H. Berrahma, âgé de 40 ans, s’apprêtait à sortir de son habitation au volant de son tracteur. Il ne savait pas que son fils de 3 ans, Walid, était sorti derrière lui comme cela se produit souvent dans nombre de familles.
Lors de la manœuvre qu’il effectuait, il fit une marche arrière alors que l’enfant se trouvait, invisible par sa petite taille, entre l’arrière du tracteur et un mur. Blessé gravement, il meurt sur le coup.
Le père fut choqué profondément, et il a fallu qu’il soit pris en charge par un médecin pour une assistance psychologique de l’équipe de secouristes de la Protection civile qui est intervenue sur le lieu du drame et procédé à l’enlèvement du corps de l’enfant pour son évacuation vers la morgue de l’hôpital Sidi-Bouabida, d’El-Attaf.
K. O.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui

2

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE
Les clefs de cette nouvelle crise

Même si elle ne s’exprime pas encore officiellement, la colère gronde à Alger en raison des récents évènements survenus avec Paris. Le retrait des policiers chargés de la surveillance de notre représentation en France et les «révélations» de l’ancien ambassadeur français en Algérie ont jeté un froid sans précédent et soulevé un certain nombre d’interrogations. Dans ce contexte, la sortie médiatique de Bernard Bajolet est perçue comme l’un des faits les plus retentissants compte tenu de la quantité