Rubrique
Régions

EXAMENS SCOLAIRES, RAMADHAN ET SAISON ESTIVALE Un été chaud pour les policiers de Boumerdès

Publié par Abachi L.
le 16.05.2018 , 11h00
196 lectures

Le contrôleur de police, directeur de la Sûreté de la wilaya de Boumerdès, Ali Badaoui, a animé un point de presse au siège de la Sûreté de la wilaya de Boumerdès pour expliquer le plan de charge qui attend les policiers durant cet été. Ce plan, très chargé, commence par le sécurisation des centres des examens nationaux (5e année primaire, le BEM et le bac). Sur 391 centres d’examen où seront appelés 46 274 candidats à tenter de décrocher un sésame dans l’un des trois examens, la police a en charge 206 centres, alors que le reste est dévolu aux gendarmes.
On est loin de la sécurisation des centres d’examen contre le terrorisme, mais les agents de l’ordre se déploient juste pour épargner durant ces périodes d’examens, cruciaux pour les élèves, collégiens et lycéens, des perturbations ou la tricherie et éviter, ainsi, aux candidats et leurs parents du stress supplémentaire. «Nous participons pour l’obtention de meilleurs résultats de notre wilaya», estime M. Badaoui. Le policier numéro un de Boumerdès voulait rassurer justement les candidats et leurs parents : «Nous allons mobiliser 2 000 policiers dotés de tous les moyens nécessaires pour qu’ils puissent assurer pleinement leur tâche. Nous avons mis en place une organisation pour que les examens se déroulent dans de bonnes conditions.»
S’agissant de la sécurité du mois sacré du Ramadhan, le directeur de la Sûreté de Boumerdès a partagé ce mois en trois phases de 10 jours chacune pour adapter le travail des 3 000 policiers qui seront mobilisés selon la mobilité des citoyens. Pour lui, durant les 10 premiers jours, les citoyens sont préoccupés par les achats de produits alimentaires. Par conséquent, les policiers seront plus présents autour des espaces commerciaux et des lieux de culte. Ensuite, les familles commenceront à sortir la nuit, c’est donc les lieux de loisirs et les mosquées qui seront la cible de ce service de sécurité.
Comme de tradition, à la troisième semaine, les familles sont préoccupées par les achats de l’habillement notamment. Les rues commerçantes et les lieux de culte seront sous surveillance. La police s’implique en outre dans l’action de solidarité en installant des restaurants dans certains axes routiers.
Concernant la saison estivale, les autorités civiles ambitionnent d’accueillir autour de 20 millions de vacanciers d’un jour ou plusieurs jours.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas les plages qui donnent plus de travail aux policiers mais les villes de l’intérieur. En plus de ce grand flux de personnes durant une période relativement courte, les policiers auront à lutter contre la délinquance habituelle, le trafic de drogue et veiller sur la circulation automobile. On peut considérer que la mobilisation pendant la saison estivale sera maximale. A cette occasion, le directeur de la Sûreté de la wilaya lance un appel aux citoyens pour qu’ils apportent leur contribution en appelant le 1048 pour signaler les actes délictueux qu’ils constatent ; «cela participe à la sécurité collective», plaide le policier.
Abachi L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-09-2018

AU SUJET DES DERNIÈRES DÉCLARATIONS SUR L’ALGÉRIE
Haftar accuse le Qatar

Le général Haftar a officiellement accusé le Qatar d’avoir voulu «allumer le feu» entre la Libye et l’Algérie en déformant de manière grave les propos tenus par ce dernier quelque temps auparavant. Le général libyen a donc visiblement décidé de passer à

2

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance