Régions / Régions

CHLEF

Un guichet de la finance islamique à la BADR

La Banque de l’Agriculture et du Développement rural (BADR) a lancé mardi soir le guichet de la finance islamique au niveau de son agence principale de Chlef.
Intervenant lors de la cérémonie d’inauguration de ce guichet, marquée par la remise symbolique du premier carnet d’épargne «istithmari fellah» (investissement paysan) à un des clients de la banque, le secrétaire général de la banque, Rachid El Metennani, a affirmé que le guichet de la finance islamique sera généralisé, d’ici la fin du mois de septembre 2021, aux différentes agences de la Badr à travers le pays.
La mise en service du produit de la Finance islamique s’inscrit dans le cadre de la prise en charge des attentes des clients de cette institution bancaire visant à tirer profit de la formule bancaire islamique, a-t-il indiqué à l’APS.
La directrice du marketing et de la communication à la Badr, Mme Kenza Larbes, a fait état, de son côté, d’un programme à court terme, permettant aux clients des agences principales implantées dans 30 wilayas de bénéficier, d’ici fin juin courant, des avantages et prestations des formules préconisées par la finance islamique.
Quelque 328 agences Badrseront dotées, à l’horizon 2022, du système de la finance islamique, a-t-elle dit, ajoutant que la première phase prévoit la commercialisation de quatorze produits, répartis sur deux formules, à savoir le compte courant islamique, et le compte épargne et transactions financières par la «Mourabaha» incluant tous les domaines d’investissement, notamment agricole.
La banque projette, à moyen et long termes, une deuxième phase de ce système bancaire islamique prévoyant le financement des opérations de location et les obligations bancaires islamiques à mettre à la disposition des différentes catégories sociales, a expliqué la même responsable.
APS