Voir Tous
Rubrique
Régions

Tlemcen Un intérêt particulier pour les handicapés

Publié par M. Zenasni
le 19.09.2019 , 11h00
73 lectures

Ils sont plus de 800 élèves aux besoins spécifiques à avoir rejoint les bancs de l’école, lors de cette rentrée scolaire 2019-2020. 
Rappelons qu’il existe quatorze établissements spécialisés à travers la wilaya, ce qui constitue une avancée pour cette frange de la population.
Lors d’une visite à l’école des handicapés auditifs (sourds-muets) à hay Wali Mustapha, le chef de l’exécutif a procédé à la remise de 900 cartables et fournitures scolaires à la totalité des pensionnaires de ce centre (cette dépense est supportée par le budget de la wilaya ). 
Afin de pouvoir intégrer ces élèves dans la vie active, des moyens administratifs et pédagogiques modernes ont été mis en œuvre, il reste néanmoins à doter ce centre d’un stade et d’une pelouse synthétique .
Selon le directeur de cet établissement d’enseignement et d’éducation spécialisé, les 91 élèves (dont 41 filles) sont encadrés par des équipes pluridisciplinaires (psychologues cliniciens, orthophonistes et éducateurs). Le cycle scolaire est d’une durée de 5 ans. 
Au cours de la cinquième année, les élèves sont orientés vers des classes spéciales, au niveau d’un autre établissement scolaire, notamment celui de Sekkal-Mourad, relevant directement du secteur de l’éducation nationale. Quant aux élèves du cycle moyen, ils sont admis au niveau du CEM Kara-Mourad. Cette école spécialisée de hay Wali Mustapha a été inaugurée en 1981 et relève toujours du ministère de la Solidarité nationale et de la Famille et ne diffère pas des autres établissements. Elle assure des activités sportives (pétanque, jeux d’échecs, football, athlétisme, natation).
C’est dire qu’un intérêt particulier est accordé aux handicapés lors de cette rentrée scolaire 2019-2020.
M. Zenasni

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

2

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

De source sûre, nous apprenons qu’un groupe de travail de haut niveau a été mis en place et a pour mission de «revoir» l’ensemble des accords commerciaux avec la France. Une révision, affirme notre source, qui concernera