Rubrique
Régions

Tizi Ouzou Une 2e PMI pour Aïn-El-Hammam

Publié par S. A. M.
le 11.07.2019 , 11h00
50 lectures

La ville de Aïn-el-Hammam, et les communes périphériques relevant de la daïra d’Iferhounène, une cinquantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou, sera dotée d’une nouvelle structure sanitaire spécialisée dans la prise en charge de la santé maternelle et infantile (PMI). 
Cette nouvelle structure de proximité viendra en appoint de  la PMI déjà en activité depuis plusieurs années ; elle permettra de prendre en charge les besoins d’un bassin de population avoisinant les 25 000 habitants et localisés au niveau des six communes que comptent les daïras de Aïn-el-Hammam et Iferhounène. Ayant ouvert ses portes  au niveau de  la  polyclinique, sise au chef-lieu de la daïra/commune de Aïn-el-Hammam, le 4 juillet dernier, cette nouvelle PMI  répond à «l’impératif des soins pour tous, avec, notamment, la prise en charge des actes vaccinaux (infantile), le suivi des femmes enceintes captées  pour consultations», lit-on dans le commniqué de la Direction de wilaya de la santé et de la population.
Plusieurs structures de soins de proximité sont mises à la disposition des populations de la daïra de Aïn-el-Hammam et de celles des communes situées dans la daïra voisine  d’Iferhounène. 
La région dispose d’un établissement de santé de proximité, l’une des plus vieilles structures de santé du pays dont la construction remonte au début du 20e siècle. 
Les travaux de réalisation d’un nouvel hôpital dans la région ont été lancés au début de l’année en cours par l’ex-ministre de la Santé et de la Population le Pr Hasbellaoui. 
S. A. M. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent