Rubrique
Régions

Bouira Vers un taux de pénétration internet de plus de 90%

Publié par Yazid Yahiaoui
le 21.02.2019 , 11h00
80 lectures

La Direction opérationnelle des télécommunications ou DOT de Bouira a organisé, ce mardi, une conférence de presse où il était question de la présentation du bilan 2018 ainsi que les objectifs pour l’année en cours, dont celui d'atteindre un taux de pénétration internet de plus de 90%.
Un taux lancé comme un défi mais largement réalisable au vu des moyens matériels et humains mobilisés pour la circonstance, par l’actuelle Direction opérationnelle de Bouira.
Ce mardi, lors d’une conférence de presse où il était question de la présentation du bilan 2018, faite par le directeur de wilaya, Abdelhakim Bouachri, en présence des sous-directeurs, il ressort qu’au niveau de la wilaya de Bouira, durant l’année 2018, il a été réalisé une pose de plus de 131 kilomètres de câble, portant la boucle locale à 1 350 kilomètres.
Concernant les réseaux d’accès, il a été procédé à l’installation de 10 équipements BTS 4G LTE ou stations d’émission de base pour une capacité totale de 7 500 accès.
Enfin pour les réseaux de distribution, sur les travaux neufs, 46 actions ont été lancées durant l’année 2018, dont 39 sont achevées pour une consistance de 4 759 paires, alors que pour le côté assainissement réseau, 23 actions ont été lancées dont 22 ont été achevées pour une consistance de 7 952 paires et une action est en cours pour une consistance de 448 paires. Ainsi et avec toutes ces réalisations, il ressort qu’au niveau de la wilaya de Bouira, pour le réseau TLP, il existe 51 815 clients ; pour le parc 4G LTE, 21 395 clients ; pour le parc ADSL, 36 769 clients, pour le parc FTTH en haut débit, 265 clients ; soit 110 244 sur un total de 140 000 foyers de la wilaya de Bouira. Donc un taux de pénétration internet de 79%. Un taux qui est appelé à augmenter durant l’année en cours pour atteindre ou dépasser les 90%, assurera le directeur de la DO qui évoque parmi les objectifs le développement du réseau urbain surtout avec l’introduction de la FTTH à haut débit, ainsi que l’extension du filaire en zone rurale pour toucher le maximum de citoyens situés en zones groupées mais non encore raccordés. En outre, il parlera également des zones blanches, pour lesquelles la DO œuvre grâce à la 4G LTE pour leur assurer internet à moindre coût, c’est-à-dire avec l’installation des équipements BTS qui assure une meilleure couverture d’internet sur un rayon de 800 mètres et sans recourir au réseau filaire.
Y. Y.

 

Sit-in des souscripteurs LPA devant l’Agence foncière

Avant-hier mardi, et comme tous les mardis, des dizaines de souscripteurs des 100 logements LPA d’Aïn Bessem, à 26 kilomètres au sud-ouest de Bouira, se sont rassemblés dans la cour du siège de l’Agence foncière de wilaya en exigeant du directeur par intérim, une solution urgente à leur problème.
Selon certains protestataires, le problème des 100 logements LPA d’Aïn Bessem remonte à plus d’une année lorsque, sur les 100 logements, 74 ont été achevés, alors que 26 autres ont été ajournés, faute d’assiettes de terrain devant les abriter.
A l’époque de l’ex-directeur Ali Mansouri, qui était suspendu par le wali depuis avril 2018, une solution devait être proposée aux souscripteurs pour aider la majorité d’entre eux à prendre possession de leurs logements le plus rapidement possible. Celle-ci consiste en le décalage de tous les souscripteurs célibataires, vers les 26 logements restants et non encore lancés, alors que les 74 logements achevés devaient revenir aux pères de famille et le positionnement se ferait par tirage au sort.
Malheureusement, en avril, l’ex-directeur a été suspendu et les nouveaux responsables qui ont été installés depuis par le wali, n’ont jamais trouvé une solution consensuelle. Pire, selon nos informations, même les propositions de l’ex-directeur ont été abandonnées et de fait, personne parmi les souscripteurs n’a voulu faire de concession.
Aussi, depuis plusieurs mois, pas une semaine ne passe sans que ces souscripteurs ne viennent observer des sit-in et parfois, s’introduire de force dans le bureau du directeur par intérim pour lui exiger une solution urgente mais, malgré toutes ces menaces hebdomadaires, aucune solution n’a pour le moment été trouvée.
Avant-hier mardi, c'est le même scénario; les souscripteurs se sont introduits dans le bureau du directeur et il aura fallu l’intervention des éléments de la gendarmerie et ceux de la police pour que les protestataires en colère libèrent le directeur aux environs de 20 heures mais sans aucune solution. Aux dernières informations, nous avons appris que le wali aurait refusé une solution proposée par l'APW et qui consiste en l’affectation des logements selon l’ordre du dépôt des dossiers.
Le wali craignant une autre cacophonie concernant cette option. En attendant, l’Agence foncière sombre toujours dans des problèmes et le wali ne semble pas pressé, outre mesure, malgré la levée du contrôle judiciaire en novembre dernier à l’encontre de l’ex-directeur Ali Mansouri qui devait, normalement, réintégrer son poste sitôt cette décision de la justice prise.
Y. Y.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 21-05-2019

Et l’avion de Bouteflika ?

L’on se rappelle que Bouteflika avait tenu à acquérir un avion de type Airbus 340-500, un appareil pour les longs courriers. Après son premier AVC, l’avion est resté cloué au sol. Va-t-il être reversé à la flotte d’Air Algérie ?

2

Actualités 11:00 | 20-05-2019

CANDIDATURES À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DU 4 JUILLET
Bélaïd et Sahli aux côtés d’une pléthore de plaisantins

Alors que la date-butoir pour le dépôt des dossiers de candidature à la candidature à l’élection présidentielle du 4 juillet prochain interviendra vendredi prochain à

3

Périscoop 11:00 | 21-05-2019

Ghoul et l’immunité

4

Périscoop 11:00 | 20-05-2019

Les locaux du Métro d’Alger boudés

5

Pousse avec eux 11:00 | 23-05-2019

Cheddou ouled’koum, cheddou bnat’koum, mon ami !