Rubrique
Régions

M'SILA Village et clinique mobile de dépistage de diabète

Publié par A. Laïdi
le 11.10.2018 , 11h00
57 lectures
Dans le cadre d'une campagne nationale d'information de sensibilisation et de dépistage du diabète et ses complications, la Direction de la santé de la wilaya de M'sila, en collaboration avec le ministère de la Santé et de la Population et le laboratoire «Novo-Nordisk», organise une campagne de dépistage et de sensibilisation en vue d'atténuer les souffrances des malades atteints de cette pathologie dont le nombre ne cesse d'augmenter.
Un village composé de plusieurs tentes et chapiteaux ont été dressés en plein cœur de la ville de M'sila à proximité du secteur militaire sur l'esplanade du cinéma «El Afrah» dans la cité «Ouaua Madani». Une clinique mobile a ouvert pour une durée de 10 jours (du 7 au 16 octobre) sous le thème «Changeons le diabète» dirigée par des médecins spécialistes, des généralistes, un personnel paramédical et des bénévoles du mouvement associatif venus d'Alger, de Sétif et bien sûr de M'sila. Cette initiative s'inscrit dans une démarche de partenariat entre les autorités publiques et le secteur privé pour dépister, prévenir et améliorer la prise en charge des personnes atteintes de diabète. La 26e édition du village et clinique mobile fournit à toute personne voulant s'enquérir de son état de santé des examens gratuits visant à diagnostiquer les principales complications associées au diabète assurés par des spécialistes en cardiologie, ophtalmologie, des diététiciens et pédiatres qui auront aussi l'occasion d'animer des séances d'éducation thérapeutique au grand public affluant en grand nombre à ce village. Plus de deux cents personnes sont auscultées depuis le début des activités de cette clinique, nous apprend le Dr Fatehllah.
A. Laïdi

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-10-2018

ACCUSÉS DE «CORRUPTION ET D’ENRICHISSEMENT ILLICITE»
Cinq généraux-majors en prison

Coup de tonnerre, hier dimanche, avec l’annonce de la mise sous mandat de dépôt de six officiers supérieurs de l’armée, cinq généraux-majors et un colonel, tous

2

Périscoop 11:00 | 15-10-2018

Ce n’est pas encore fini pour la France

Si la France risque de perdre le marché algérien des céréales, par contre elle maintient une certaine «influence» encore. En effet, c’est une entreprise française, en l’occurrence