Voir Tous
Rubrique
Retraite

Dérives dans la gestion des caisses de sécurité sociale Le directeur de l’agence Cacobatph de Skikda mis sous mandat de dépôt

Publié par LSR
le 21.07.2020 , 11h00
1252 lectures

Le juge d’instruction près le tribunal de Skikda a ordonné, dimanche 12 juillet 2020, la mise sous mandat de dépôt du directeur central de la Caisse nationale des congés payés et du chômage-intempéries des secteurs du bâtiment, travaux publics et hydrauliques (Cacobatph) pour des chefs d’accusation liés à des affaires de corruption et de détournement. Il a également ordonné le placement sous contrôle judiciaire de la secrétaire du directeur et de 7 autres individus, a précisé la même source. Le directeur de la Cacobatph est poursuivi pour détournement de deniers publics, abus de fonction, manipulation frauduleuse des systèmes de traitement automatisé de données, alors que sa secrétaire est accusée de participation au détournement de deniers publics et pour les mêmes chefs d’accusation.

 Détournement de plus de 700 millions de centimes !
Les sept autres individus sont poursuivis pour «recel volontaire d’une partie des revenus obtenus par le détournement de deniers publics et participation au détournement de deniers publics». 
Le directeur de la Cacobatph et sa secrétaire accédaient au système de traitement automatisé de données et faisaient des déclarations complémentaires de salaires pour d’indus bénéficiaires et des proches, notamment des commerçants et des artisans, comme étant des employés déclarés auprès de la Caisse. L’ensemble des inculpés sont accusés du détournement de 7 290 000 DA. Le procureur de la République près le tribunal de Skikda a requis la mise sous mandat de dépôt de tous les inculpés.
LSR

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 09-06-2021

L'arabe sur les maillots : du Benbellisme sans Ben Bella !

Beaucoup de lecteurs me demandent ce que je pense des maillots en arabe portés par les

2

Actualités 11:00 | 08-06-2021

L’ETRHB PASSE SOUS PAVILLON PUBLIC
La leçon assimilée de l’affaire Khalifa

Ils ne pouvaient sans doute pas espérer mieux, les milliers de travailleurs du Groupe Haddad. Désormais, ils savent à quoi s’en tenir, eux qui voguaient dans le noir depuis l’arrestation, puis le passage devant les juges du P-dg Ali Haddad, craignant de subir