Rubrique
Retraite

Le Syndicat autonome des personnels de l'administration publique appelle à la révision de la loi sur la retraite

Publié par LSR
le 22.10.2019 , 11h00
1686 lectures

Le Syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (Snapap) a appelé à «la révision» de loi sur la retraite et le retour au système de retraite après 32 ans de service, avec «le dégel» du recrutement dans le secteur de la Fonction publique, a indiqué, mardi 8 octobre 2019, un communiqué du syndicat.
Dans un communiqué sanctionnant la réunion de son secrétariat général, «le Snapap a plaidé pour une révision de la loi sur la retraite qui ne sert pas la politique de l'emploi en Algérie et ne permet pas d'absorber le chômage», vu le maintien de tout employé à son poste après 60 ans, alors que des millions de jeunes souffrent du chômage, appelant «au retour au droit de l'employé à bénéficier de sa retraite après 32 ans de service effectif».
En ce qui concerne le financement de la Caisse nationale des retraites (CNR), le syndicat a indiqué avoir formulé plusieurs propositions dont «la consécration de 0,5% au profit de la Caisse nationale de péréquation des œuvres sociales (FNPOS) et de leur transfert vers la CNR».

Dégradation du pouvoir d'achat du fonctionnaire
Le syndicat, poursuit la même source, a rappelé également sa demande concernant l'augmentation de l'allocation familiale à 1 500 Da au minimum et la prime de la femme au foyer à 3 000 Da, avec «la révision» de la grille de remboursements de la Sécurité sociale relatifs aux soins, aux analyses médicales et aux radios. Affirmant suivre avec préoccupation la dégradation du pouvoir d'achat du fonctionnaire, le Snapap a appelé le gouvernement à augmenter le point indiciaire de 45 da à 80 da au minimum et le salaire minimum garanti (SNMG) de 18 000 da à 35 000 da, avec la prise en compte de l'impôt sur le revenu selon le nouveau SNMG au lieu de l'ancien estimé à 15 000 da, tout en actualisant la prime de zone pour tous les travailleurs au Sud «sans exclusion ou préférences» entre les secteurs, appelant «au dégel» de l'emploi dans le secteur de la fonction publique. Le syndicat a appelé, selon la même source, les autorités à la nécessaire application du décret relatif aux commissions paritaires et aux délégués à la prévention, la santé et la sécurité au niveau des établissements, notamment hospitaliers.
LSR

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 16-11-2019

Comité de campagne d’Abdelmadjid Tebboune
Abdallah Baali démissionnaire ?

L’information s’est répandue telle une traînée de poudre dès jeudi : Abdallah Baali, le directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune, aurait décidé de claquer la porte suite à des divergences avec le

2

Actualités 11:00 | 17-11-2019

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Une cinquantaine de walis et de maires ciblés

Les walis et les présidents d'APC constituent finalement l'un des corps les plus ciblés par la