Rubrique
Retraite

Algériens, retraités de France L’entretien retraite pour faire le point sur ses droits

Publié par LSR
le 09.07.2019 , 11h00
6920 lectures

Retraite à taux plein, rachat de trimestres, décote, âge de départ, bonus-malus… Difficile parfois de s’y retrouver dans le système de retraite français. Et les centaines de milliers d’Algériens, retraités de France ou se préparant à  partir à  la retraite, subissent  cet imbroglio et  ont beaucoup de difficultés à en savoir plus.
Depuis 2012, un Entretien individuel retraite (EIR) permet à tout actif de plus de 45 ans de faire le point sur sa carrière et de se renseigner sur sa future retraite. Il faut prendre rendez-vous auprès de son régime d’affiliation, généralement via son espace personnel : Cnav ou Agirc-Arrco pour les salariés, régime des retraites de l’Etat pour les fonctionnaires, magistrats et militaires, CNRACL pour les contractuels de la fonction publique, etc. Ce rendez-vous d’une heure avec un expert vous renseignera sur vos trimestres et points, ainsi que sur le montant prévisible de votre pension, en fonction de votre carrière. L’entretien, qui peut se faire à distance, est gratuit.

Les femmes paient les inégalités au prix fort
Les seniors à la retraite font les frais des inégalités salariales encore tenaces sur le marché du travail. Les femmes perçoivent une pension de droit direct (pension acquise en contrepartie de l’activité professionnelle passée) avec la majoration pour enfants nettement inférieure à celle des hommes : soit 1 091 € brut mensuels en moyenne contre 1 461 € pour les hommes. Tout cumulé, le montant de la retraite totale (soit les droits directs, plus la majoration pour enfants, la réversion et le minimum vieillesse) est de 1 353 € brut pour les femmes contre 1 612 € pour les hommes. Selon les derniers chiffres publiés par la Drees, en 2016, 16,1 millions de personnes percevaient une pension de droit direct des régimes de retraite. Pour rappel, la réforme des retraites en France en 2011 consistait en un ensemble de mesures révisant le régime des retraites, dont la principale est de repousser de deux ans l'âge minimum de liquidation de pension. La réforme visait à préserver l'équilibre financier du système français de retraites par répartition. 
En 2019, le gouvernement actuel  s’apprête à annoncer les grandes lignes d’une nouvelle réforme : faire converger la quarantaine de régimes de retraite en un système «universel» et introduire  un système par points où «1 euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé, quel que soit le statut de celui qui a cotisé». Et ce, sans toucher à l'âge de la retraite ni au niveau des pensions.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 16-10-2019

IL RÉITÈRE LA DÉTERMINATION DE L’ANP À TENIR LA PRÉSIDENTIELLE
Les rappels de Gaïd Salah

Dans une nouvelle intervention, faite à l’occasion de sa visite de travail effectuée au siège du Commandement des Forces navales à Alger, Gaïd Salah a clairement signifié la détermination de l’institution à mener ce processus électoral jusqu’à son terme, c'est-à-dire

2

Périscoop 11:00 | 17-10-2019

Bedoui en Russie

Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, se rendra bientôt en visite officielle en Russie, indiquent des sources concordantes. Noureddine Bedoui y représentera l’Algérie au