Rubrique
Retraite

Fonctionnaires de l’éducation nationale partant à la retraite Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 18 février 2020

Publié par Djilali Hadjadj
le 31.12.2019 , 11h00
1292 lectures
Le ministère de l’Education nationale vient d’adresser aux directions de wilaya une circulaire fixant les modalités de départ à la retraite pour les fonctionnaires ayant atteint l’âge légal de 60 ans ou qui auront atteint cet âge légal avant l’été 2020, circulaire s’adressant en fait principalement aux enseignants.
Les dossiers des futurs retraités devront impérativement être déposés entre le 6 janvier et le 18 février 2020, pour des départs à la retraite à partir du 1er septembre 2020. Après cette dernière date, aucune demande de départ à la retraite ne sera acceptée. Ce dispositif qui est en place depuis plusieurs années déjà permet au ministère de tenir à jour ses statistiques sur le nombre de fonctionnaires, et d’enseignants surtout, qui ne feront plus partie de ses effectifs à partir de la prochaine rentrée scolaire, 2020-2021, afin de préparer dans les meilleures conditions possibles et dans les temps leur remplacement wilaya par wilaya et pour chaque établissement, quantifier ses besoins en terme de recrutement et de formation. Mais il faut savoir par ailleurs qu’il est tout à fait possible pour le ministère de savoir aussi à l’avance — sur la base de l’âge de ses fonctionnaires en activité, le nombre des départs potentiels au vu de l’âge légal de 60 ans pour les hommes, et de 55 ans (voire 52 ans pour celles qui ont eu 3 enfants) pour les femmes.
Toutefois, le nombre précis de ceux qui souhaitent partir à la retraite à l’âge légal que nous venons de rappeler sera connu dès le 19 février 2020, une fois le délai de dépôt des dossiers ayant expiré. Mais pour rappel, et selon la loi relative à la retraite modifiée et complétée du 31 décembre 2016, l’article 6 précise que «le (la) travailleur (se) peut opter volontairement pour la poursuite de son activité au-delà de l’âge légal, dans la limite de cinq (5) années, au cours desquelles l’employeur ne peut prononcer sa mise à la retraite».
Donc pour les fonctionnaires de l’éducation qui le souhaitent, ils peuvent continuer à travailler jusqu’à 65 ans, et qu’ils sont libres de choisir leur âge de départ à la retraite après 60 ans : cela pourrait intéresser plus particulièrement ceux qui ont commencé à travailler à un âge tardif et qui n’ont pas encore accumulé 32 ans d’activité pour bénéficier d’une pension de retraite à taux plein.
D. H.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 15-02-2020

L’instruction de la Banque d’Algérie ignorée

Si, par exemple, la BDL a jugé bon d’informer sa clientèle, à travers un communiqué, de l’allègement de la procédure pour l’ouverture de comptes bancaires, il n’en est pas de même pour certaines succursales

2

Femme Magazine 11:00 | 15-02-2020

Santé
Les exercices abdos-fessiers

Allongez-vous sur le dos et amenez les jambes vers les fesses en pliant les genoux. Posez les pieds à plat et plaquez le bas du dos (lombaires) au sol. - Croisez les bras et posez les mains sur la poitrine.