Voir Tous
Rubrique
Société

Coup d’envoi de l’année universitaire à Oum-EL-Bouaghi 3 300 nouveaux inscrits et la mise en service d'un institut à Aïn M’lila

Publié par Moussa Chtatha
le 16.10.2019 , 11h00
136 lectures

Pour cette année l'université Larbi-Ben-M'hidi d'Oum-el-Bouaghi s'est solennellement ouverte sous le signe «L'université et la société, ambitions et défis », ainsi que «Ensemble pour une université verte».
Le coup d'envoi a été donné officiellement le 13 octobre par Monsieur Hadjadj M., wali d'Oum-el-Bouaghi, en compagnie du p/apw, des élus locaux et des directeurs de l'exécutif.
C'est le grand amphithéâtre de l'université qui a abrité cette manifestation où, le wali a, dans une intervention, prodigué des conseils aux nouveaux étudiants qui ont rejoint pour la première fois les bancs de l'université, appuyant l'importance et les efforts des pouvoirs publics dans le secteur de l'enseignement et l'éducation avant de donner officiellement le coup d'envoi de l'année universitaire. Avant cela , le directeur de l'université est intervenu pour énoncer les nouvelles réalisations de ce secteur, soit, l'ouverture d'un nouveau pôle à Aïn M’lila avec une capacité de 2 000 postes pédagogiques et une cité de 500 lits .
Pour cette rentrée, les étudiants majors de promotion et en fin de cycle ont été récompensés et honorés par les responsables. 16 maîtres conférenciers de classe «A» ont été promus au rang de professeurs. Rappelons que 3 300 nouveaux bacheliers ont rejoint l'université contre 4 300 sortants.
Moussa Chtatha

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 28-05-2020

Polémique sur le traitement à la chloroquine
La réponse par les chiffres de l’Algérie

Face à la polémique qui enfle au sujet de l’usage de la chloroquine dans le traitement des patients atteints de Covid-19, l’Algérie ne

2

Actualités 06:00 | 27-05-2020

Gestion des jeux africains d’Alger et du COA
Berraf au cœur d’une nouvelle tourmente

Son nom a été souvent associé à des polémiques qui ont fait grand bruit dans le monde sportif, mais on le dit cette fois inscrit dans un autre chapitre lié aux enquêtes qui ciblent de très nombreux anciens responsables. Mustapha Berraf, ex-président du Comité olympique algérien, COA, serait au