Rubrique
Société

JIJEL Du personnel et de l’argent pour la santé

Publié par Bouhali Mohammed-Cherif
le 17.11.2019 , 11h00
240 lectures

Un médecin spécialiste en radiologie a été recruté ces derniers jours par la direction de la santé et de la population de la wilaya de Jijel, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de la wilaya.
La même source a ajouté que le nouveau radiologue qui sera affecté à l’hôpital Mohamed-Seddik-Benyahia, pourvu d’un scanner depuis plusieurs années, soulignant qu’il peut assurer une moyenne d’une ou deux fois par semaine. 
L’hôpital Bachir-Mentouri d’El Milia sera doté également d’un scanner dans les prochains jours, ont souligné les services de la wilaya. A cet effet, le wali Far Bachir a mis en avant les efforts consentis par les pouvoirs publics ces dernières années  pour assurer une meilleure prise en charge des malades au niveau des infrastructures sanitaires à l’échelle de la wilaya.
Le chef de l’exécutif a révélé que le secteur de la santé a été renforcé par le recrutement de 47 médecins spécialistes, 56 médecins généralistes, 600 paramédicaux, l’acquisition de 6 ambulances et l’ouverture de 18 salles de soins dans les hameaux isolés, dont une dizaine  ont fermé durant les années 1990.  Il a souligné, en outre, que trois polycliniques sont en cours de réalisation à Jijel, El Aouana et Timizer, dans le cadre du programme de mise à niveau, octroyé par le département de l’intérieur pour un montant global de 1 400 milliards de centimes lors de la visite de l’ex-ministre de l’Intérieur à Jijel, en septembre de l’an dernier.
Pour rappel, trois hôpitaux dont deux de 240 lits à Jijel et à Taher, un de 60 lits à Belghimouz, un centre de radiothérapie et des travaux de rénovation de la literie des hôpitaux de Taher et d’El Milia sont autant de projets gelés, suite à la crise financière qui a frappé le pays en été 2014.
B. M. C.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses