Rubrique
Société

Le consommateur laissé sur sa faim

Publié par Abdelhalim Benyellès
le 13.02.2020 , 11h00
263 lectures

Les soldes d’hiver de l’année 2020 qui ont débuté à Alger le 18 janvier dernier n’ont pas suscité l’enthousiasme escompté chez la clientèle avide des bonnes affaires annuelles. Ni l’offre ni les prix n’ont été au rendez-vous qui se poursuit officiellement jusqu’au 28 février. 
La période des rabais a été pourtant annoncée en grande pompe cette année et devait combler la curiosité des ménages les plus exigeants à l’instar des années précédentes. Il n’en fut rien. 
Certes, les grandes surfaces étaient bondées de monde, notamment les week-ends, propices aux sorties familiales. Les plus connues à l’instar de Carrefour ou encore le Centre commercial de Bab Ezzouar continuent toujours à accueillir les habitués des bonnes affaires en nombre mais l’enthousiasme n’est pas au rendez-vous.
Une sexagénaire, visiblement déçue, reconnaît qu’elle a renoncé carrément à l’idée des emplettes. Elle reconnaît également qu’elle a rompu avec les sorties algéroises entamées depuis le début de cette manifestation commerciale annuellement au programme. La curiosité de faire des emplettes n’aura duré que quelques secondes puisque la majorité des ménages ont perdu espoir de tomber sur de bonnes affaires. L’on n’hésite pas à l’occasion de rappeler que, par le passé, les soldes accrochaient grand monde. 
Il faut savoir que traditionnellement, la période des soldes et de vente à des prix réduits permet aux commerçants d’écouler leurs marchandises et en même temps elle est propice à l’acquisition de produits à des prix attractifs et à des coûts réduits. Et que la formule des soldes est connue pour venir répondre aux attentes de tous les consommateurs dont les petites bourses et les plus exigeants sont bien servis. 
Avec le moins de magasins décorés d’affiches alléchantes à l’occasion des soldes de l’hiver 2020, comparativement aux périodes des années précédentes, l’on n’hésite pas à admettre que la culture des soldes n’est plus le cas chez nous. De ce fait, les soldes d’été ne seront pas attendues par les habitués. Et avec, c’est toute une culture sociale qui tend à disparaître.
A. B.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Femme Magazine 11:00 | 15-02-2020

Santé
Les exercices abdos-fessiers

Allongez-vous sur le dos et amenez les jambes vers les fesses en pliant les genoux. Posez les pieds à plat et plaquez le bas du dos (lombaires) au sol. - Croisez les bras et posez les mains sur la poitrine.

2

Périscoop 11:00 | 15-02-2020

L’instruction de la Banque d’Algérie ignorée

Si, par exemple, la BDL a jugé bon d’informer sa clientèle, à travers un communiqué, de l’allègement de la procédure pour l’ouverture de comptes bancaires, il n’en est pas de même pour certaines succursales

3

Périscoop 11:00 | 12-02-2020

Pas de Saint-Valentin à Saïda !

4

Soit dit en passant 11:00 | 15-02-2020

Un vent de Hirak pour renoncer à l’exil ?

5

Actualités 11:00 | 15-02-2020

JUSTICE

Anis Rahmani et Laïd Benamor incarcérés