Rubrique
Société

Relizane L’entretien des cimetières délaissé

Publié par A. Rahmane
le 11.09.2019 , 11h00
85 lectures

Les cimetières de Sidi Abdelkader et de Bermadia sont complètement envahis pas les mauvaises herbes et autres ronces rendant les lieux difficilement accessibles. 
Pourtant, ce ne sont pas les moyens qui font défaut à la mairie de Relizane mais les élus locaux sont déconnectés de la réalité quotidienne de leurs administrés. Ceci donne l’impression que l’opération de nettoiement annuelle confiée à des entreprises privées en pareille période ne figure pas parmi les priorités des services d’hygiène de la commune. 
Les visiteurs hebdomadaires de ces lieux dénoncent la négligence de l’APC quant à la prise en charge du volet hygiénique, il y en a même qui ont mentionné des solutions sur le registre de doléances, «pourquoi ne pas confier ces travaux d’entretien aux pensionnaires de l’établissement pénitentiaire  lesquels sont disponibles et assureront un travail d’utilité publique», y lit-on par exemple. Cette préoccupation citoyenne devrait inéluctablement trouver une solution urgente. A titre d’exemple, le défrichement d’un espace serait salutaire car l’enterrement d’un mort constitue pour la famille relizanaise un véritable problème qui n’est pas près de trouver une solution. 
A. Rahmane

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Après Djemaï et Tliba, Ammar Saâdani !

Après Djemaï et Tliba, ce serait au tour du grand «parrain», Ammar Saâdani en l’occurrence, d’être dans le viseur de la justice. Des sources crédibles affirment, en effet, que l’ancien président de l’APN et ex-

2

Actualités 11:00 | 11-09-2019

LE POUVOIR DISPOSÉ À CÉDER SUR CE POINT
Fin de mission pour le gouvernement Bedoui ?

Le pouvoir mène, depuis quelques jours, une véritable offensive, aux plans politique, législatif et institutionnel pour réussir son pari, qu’il sait du reste extrêmement difficile, de tenir l’élection présidentielle avant la fin de l’année. Et face à la gravité de la situation, c’est l’institution militaire qui prend

3

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Quelle mission pour Tebboune ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission