Voir Tous
Rubrique
Société

LES CAVALIERS DE LA FANTASIA Présents dans toutes les fêtes religieuses et nationales

Publié par B. Henine
le 16.10.2019 , 11h00
172 lectures

Dans certaines régions du pays, la fantasia demeure le plus grand divertissement équestre, animant les fêtes et les grands rendez-vous, à l’exemple des « waâdate » célébrant les mawassims des saints patrons de telle ou telle autre région ou encore les mariages, voire les fêtes religieuses et nationales.
Le cheval barbe, pur-sang arabe, est le maître des cavaliers du Nord-africain, convoité, pendant des siècles, pour ses qualités, sa beauté, son allure et sa résistance.
Endurant, sobre, frugal, résistant à toutes les variations climatiques.
Appelé communément à sa couleur « Ladeham, Labiad, Lahmar » ; symbole de l’orgueil, de la pureté et de la fierté des nomades des hautes plaines. Cheval de loisir par excellence, il anime toutes les fantasias où se mêlent l’odeur du baroud et le son infatigable de la ghaïta et d’el-gallal, pour donner à l’assistance l’image des belles équitations et chevauchées d’antan, celles de «Shab El-Baroud», celles des prouesses et de hardiesse des hommes de Bouamama et de l’émir Abdelkader.
Il est le cheval de guerre et de bataille de toutes les insurrections éclatées çà et là, durant la guerre de Libération.
Il sert, à nos jours, dans les déplacements rapides des nomades, dans les labours pour les agriculteurs, ainsi que pour les courses hippiques. Une particularité constatée à travers les zones steppiques : « Au moins un cheval par kheïma.» Tous les aârachs et toutes les tribus disposent de leurs propres chevaux et de leurs propres cavaliers (les tribus de Hamiane, Ouled N’har, Ouled S. Ahmed Medjdoub, Ouled Sid Cheikh, Ouled Slimane, Ouled Ameur, Lamdabih, etc.), pour ne citer que celles des monts des ksour et de l’Atlas. Ils sont là, présents dans toutes les fêtes, avec leurs habits de parade vibrant le spectacle ; comme ils sont également l’incarnation de la beauté, de l’élégance et de l’amour que porte l’homme au cheval depuis la nuit des temps à nos jours.
B. Henine

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

3

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

4
5

Ici mieux que là-bas 06:00 | 31-05-2020

Sexe, métal, pastis et Hirak