Rubrique
Société

VOYAGES Rater son vol, quelle galère !

Publié par Soraya Naili
le 19.09.2019 , 11h00
887 lectures

La valise est bouclée, les documents de voyage vérifiés. Ça y est, on est prêt à prendre l’avion ! Que ce soit pour des vacances ou pour des raisons professionnelles, le pire scénario c’est d’oublier ses documents de voyage. 

Terrible contretemps que rien ne peut rattraper. Cette mésaventure a été vécue par une myriade de voyageurs. Grand moment de solitude ! Indescriptible déception ! Et cela n’arrive pas qu’aux autres.

Passeport SVP !
A la veille de ses vacances en Espagne, Nabila (40 ans) était débordée par les préparatifs. Son mari et ses deux enfants ne lui ont pas été d’un grand secours. «J’avais tellement à faire ! Les maillots, les serviettes de bain, les chaussures et tout le barda ! C’est mon frère qui nous a déposés à l’aéroport. En passant à l’enregistrement, j’ai constaté avec effroi que mon passeport n’était pas dans mon sac. Avec mon mari nous avons cherché partout, mais en vain. Je ne savais plus si je l’avais égaré ou s’il était resté à la maison. Le vol était dans une heure et il n’était pas question de gâcher les vacances de ma petite famille. A cause de mon étourderie. Je les ai regardés partir en pleurant. En fait mon passeport était resté sur la table du salon. Dans la précipitation j’avais oublié de le glisser dans mon sac. Voilà comment j’ai gâché ma semaine de vacances !».

Mission à l’étranger   
Comment espérer passer la police aux frontières sans  documents officiels dans son portefeuille ? Un déplacement d’ordre professionnel peut tomber à l’eau pour peu que certains papiers indispensables manquent à l’appel. 
Messaoud (49 ans) était attendu à Rome dans le cadre de son travail. Mais ce voyage, il ne l’a jamais effectué. «Je suis tombé sur un policier zélé à l’aéroport. En fait, j’avais oublié la moitié de mes documents chez moi. L’invitation professionnelle, l’ordre de mission et même le relevé de mon compte bancaire. Le policier a enfoncé le clou : «De toute façon, même si vous passez ici, vous serez refoulé quand vous arriverez en Italie». Je n’ai pas insisté. C’était de ma faute. Mon patron n’était pas du tout content ! Cette mauvaise expérience m’a échaudé. Depuis, je vérifie un par un chaque document avant de prendre le chemin de l’aéroport».

Pire cauchemar du voyageur
Le vol d’un document de voyage est le pire cauchemar du voyageur. Une mésaventure que Hassen, 28 ans, n’est pas près d’oublier. «On m’a piqué mon passeport la veille de mon voyage. Je l’avais mis dans ma sacoche. J’avais fait des courses et en regagnant ma voiture, j’ai laissé ma besace sur le siège le temps de mettre le panier dans la malle. En un clin d’œil, tout s’est volatilisé. Mes papiers, mon argent et mon passeport ! J’étais abasourdi par la rapidité de cet acte. Ces vacances, je les avais tellement préparées et attendues. Un grand périple avec des amis : France, Suisse, Allemagne... J’étais fou de rage. Je voulais juste retrouver mon passeport pour pouvoir embarquer. Je m’en fichais du reste. Mes copains sont partis sans moi. J’ai suivi leurs aventures sur les réseaux sociaux, mort d’envie et de jalousie».
Rater son  avion à cause d’un oubli ou d’un vol rime avec déception et galère. Regarder les autres partir en sachant qu’on aurait dû faire partie du voyage est le pire des cauchemars. Surtout lorsque les vacances étaient attendues de longue date. Une mésaventure qu’on racontera des mois plus tard en rigolant mais qui sur le moment nous donne envie de pleurer !
Soraya Naili

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires