Rubrique
Société

Transport scolaire à Jijel Un calvaire qui perdure

Publié par Bouhali Mohammed-Cherif
le 05.10.2019 , 11h00
121 lectures

Le transport scolaire constitue un vrai calvaire  pour les parents d’élèves, et un  casse-tête pour les autorités locales. Le relief montagneux et l’éparpillement des hameaux et localités éparses de cette région ne facilitent guère la tâche pour ces habitants.
Plus d’une vingtaine de jours depuis la rentrée scolaire, les élèves des régions rurales sont confrontés  au  manque de   bus scolaire. Le parc destiné au transport sur l’ensemble des 28 communes ne compte pas  moins de 123 bus mais dont plus d’un tiers est en panne. Un collégien habitant la localité de Grayao, relevant de la commune de Ouled Rabah, nous a affirmé qu’il est contraint de se lever tôt le matin  chaque jour pour parcourir à pied des kilomètres en vue de rejoindre son établissement  au chef-lieu de sa commune.
«Souvent, j’arrive en retard notamment en hiver», a-t-il ajouté. Un vrai parcours du  combattant. Il va sans dire que  le problème du transport scolaire est l’une des causes de la déperdition scolaire dans ces régions.
Les scènes d’élèves au bord de la route et chemins communaux  dans l’attente d’un bus qui ne vient jamais font partie du décor  quotidien de ces hameaux.
B. M. C. 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires