Rubrique
Soit dit en passant

Ambitions au repos !

Publié par Malika Boussouf
le 17.05.2018 , 11h00
3304 lectures

La tête, peut-être, mais pas le reste. On sait bien que, durant le carême, même ceux qui, en haut lieu, prétendent bosser dur se mettent au repos et arrêtent de penser. Non pas qu’ils réfléchissent plus et travaillent mieux lorsqu’ils ont l’estomac plein. Physiologiquement, c’est le contraire qui est censé se produire, alors que le jeûne s’est depuis toujours imposé comme un excellent prétexte pour ralentir le rythme des efforts, qu’en d’autres temps on met à élaborer les promesses. Et même si ces dernières restent sans lendemain, on aura toujours l’excuse de laisser penser que l’on n’avait pas vraiment conscience alors de ce que l’on avançait. Ould Abbès et les militants fidèles du FLN et même Sidi Saïd vont pouvoir lever le pied sur le 5e mandat durant 4 semaines. Ils auront tout le temps de rattraper le retard après l’Aïd et surtout de cogiter sur le meilleur emballage à lui donner.
A supposer qu’ils cessent toute rivalité et arrêtent de se faire concurrence durant un mois, il faudra les en remercier pour avoir compris notre souci à nous aussi de faire prendre des vacances à nos sens. Et s’ils leur venait l’ingénieuse idée de nous dispenser durant tout le mois de leur mielleuse psalmodie, je parierais que beaucoup ne sauraient assez les en remercier. Je l’ai, personnellement, déjà écrit mais je vais recommencer.
Rien ne convaincra mieux les Algériens qu’un silence, le plus prolongé possible, et une halte dans ces déplacements qui vous donnent le tournis, même si vous n’adhérez pas aux rencontres et autres rendez-vous fiévreux, seront bénéfiques à la candidature souhaitée.
Je dis cela alors qu’une majorité d’entre nous se doute bien que rien ne convaincra les Algériens qui n’ont aucun moyen d’enrichir leurs attentes qu’une réelle nécessité de ralentir la cadence donnera un coup de jeune aux acquis qui, quoi que l’on tente, prennent de l’âge eux aussi. Malins comme on les suppose, les militants acharnés, prochangement dans la continuité, n’ignorent pas que, s’ils s’entêtaient à vouloir étendre leur auditoire, ils feraient un bide digne d’un mois où en principe rien ne devrait prévaloir sur la zénitude recommandée.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-07-2018

ABDELGHANI HAMEL
Chronique d’une disgrâce

Quinze jours après son déclenchement, «l’affaire» Hamel semble encore loin de s’estomper. Régulièrement, des éléments apparaissent, détruisant en un rien de temps l’image que l’ex-responsable de la DGSN voulait se forger. Le 26 juin dernier, la publication

2

Périscoop 11:00 | 17-07-2018

Nouvelles nominations dans la police

Nous avons appris hier de sources concordantes que le nouveau DGSN, le colonel Lahbiri, a procédé à la nomination d’un nouveau chef de Sûreté de wilaya de Tipasa ainsi que d’un nouveau directeur des renseignements