Rubrique
Soit dit en passant

Dans leur confort lointain, ils pensent !

Publié par Malika Boussouf
le 23.01.2020 , 11h00
3065 lectures

L’idée originale de cet espace était, lorsqu’on me l’a confié, que j’en fasse un billet d’humeur. Pourquoi, par conséquent, ne pas parler de ce qui gave chez certains spécialistes éparpillés à travers la planète ? Ceux-là qui font mine de pleurer sur leur exil, mais ne prennent même pas la peine de se joindre aux compatriotes qui, même de loin, manifestent physiquement leur soutien au Hirak quand ils ne prennent pas un billet d’avion pour venir oublier, le temps d’une marche, ledit exil ! «Oui ! Vous comprenez ! C’est génial ce qui se passe au pays, mais je n’ai pas trop le temps d’y participer. Ici on ne plaisante pas avec les absences.» Ils tempèrent leurs aveux en ajoutant qu’ils ne négligent pas, pour autant, de suivre ce qui s’y passe, en attendant que les choses aillent mieux et que la situation évolue dans le sens souhaité, autrement dit, en faveur de la liberté revendiquée par les marcheurs qui occupent la rue chaque semaine, depuis bientôt une année. 
Un engagement pour lequel beaucoup d’entre eux croupissent injustement dans les prisons du pays. Parmi nos malheureux exilés qui se complaisent dans le conseil éclairé construit à coups d’arguments enrobés, évoluent quelques défenseurs virulents de la cause ! Ceux qui se montrent intraitables à l’égard de qui oserait en douter. Parce qu’ils ont la certitude que le mouvement  finira par avoir raison des résistances qui lui sont opposées au cœur du système. Ce sont ceux-là qui s’énervent le plus contre les déclarations frileuses à l’égard du Hirak ! Il y en a même qui font volontiers dans la surenchère là où, forcément, l’herbe est plus verte. Mais il y en a, aussi, qui contiennent leurs ardeurs et ont la pudeur de ne pas trop s’agiter à ce propos. 
Ils encouragent leurs compatriotes, parce qu’ils aiment ce pays qu’ils ont quitté la mort dans l’âme et tentent d’éclairer quand on les sollicite sur ce qui s’y joue. Ceux qui se pensent investis d’une mission dont personne ne les a chargés butent contre une vérité qui leur fait défaut. Ils ne sont pas dans le secret des dieux, mais laissent supposer, lorsqu’ils confèrent, qu’ils savent parfaitement de quoi il en retourne.   
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 15-02-2020

L’instruction de la Banque d’Algérie ignorée

Si, par exemple, la BDL a jugé bon d’informer sa clientèle, à travers un communiqué, de l’allègement de la procédure pour l’ouverture de comptes bancaires, il n’en est pas de même pour certaines succursales

2

Femme Magazine 11:00 | 15-02-2020

Santé
Les exercices abdos-fessiers

Allongez-vous sur le dos et amenez les jambes vers les fesses en pliant les genoux. Posez les pieds à plat et plaquez le bas du dos (lombaires) au sol. - Croisez les bras et posez les mains sur la poitrine.