Voir Tous
Rubrique
Soit dit en passant

Elles et ils militent contre l’oubli !

Publié par Malika Boussouf
le 12.06.2021 , 11h00
2965 lectures

Il y a une quinzaine de jours, l’association Djazairouna a organisé une rencontre autour du thème  «Femmes et résistance» qui a réuni des organisations alliées. De celles qui comptent dans le combat pour préserver la mémoire et empêcher que les victimes de la barbarie islamiste soient enterrées une nième fois. Wassila, Fec, Sos femmes en détresse, Amnystie, Ajouad  et j’en oublie, certainement. Des représentants d’associations de jeunes se sont déplacés d’un peu partout pour faire entendre leur voix et proposer d’accompagner les projets en cours. Pas un seul d’entre eux n’était né durant la décennie rouge. Mais ils tenaient à être là. Parce que l’identité s’adosse et se construit autant sur ce qui flatte que sur ce qui déprécie l’histoire, la vie d’un pays. S’opposer à la partie qui travaille à effacer la mémoire et aller vers celle qui exhume et entretient sans relâche, pour les générations futures, le souvenir de la tragédie qui a emporté hommes, femmes et enfants arrachés à la vie par les groupes islamistes armés. 
Les barbares, leurs parrains et complices tels que Bouteflika et la bande de vauriens qui a fait sa longévité, tous ceux  qui aimeraient bannir la décennie rouge de la mémoire collective n’y arriveront pas. Tout l’acharnement qu’ils mettent à s’acheter une virginité , à se faire passer pour innocents et à se dédouaner des horreurs commises par eux bute contre une autre force. Celle de survivants qui refusent de négocier avec les criminels amnistiés par un potentat plus avide de pouvoir que de justice et qui continuent de témoigner, de raconter l’horreur. Comment faire son deuil quand les terroristes qui avaient investi les maquis circulent avec l’arrogance que l’on sait, la menace à l’œil, pour alimenter la hantise d’un retour à l’acte ? Comment étouffer la colère et faire oublier le cauchemar ? Comment échapper à une contestation supplémentaire et éviter qu’elle ne rejoigne le reste du mouvement ? Comment consoler d’une perte et pourquoi pense-t-on que tout peut s’imposer, y compris la réconciliation et le pardon ? Faire le deuil de ceux  touchés mortellement et réparer les survivants ? Comment ?   
M. B.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 24-07-2021

VALSE-HÉSITATION ET TÂTONNEMENTS EN SÉRIE
Qui dirige le Maroc ?

Depuis quelque temps, le Maroc déroute les observateurs par sa politique tâtonnante et parfois franchement aventureuse. Pour une monarchie qui a toujours fonctionné dans l'ordre et la discipline hérités d'une

2

Actualités 11:00 | 22-07-2021

LE MAKHZEN UTILISE PEGASUS CONTRE SES ALLIÉS ET SES ENNEMIS
Maroc, la grande kechfa !

Le Maroc est accusé avec d’autres États d’avoir utilisé Pegasus, un logiciel développé par une entreprise israélienne, pour espionner les smartphones de nombreuses personnalités à travers le monde. Les services de renseignement