Rubrique
Soit dit en passant

Ils sauront gérer la suite !

Publié par Malika Boussouf
le 15.06.2019 , 11h00
2906 lectures

Qu’y a-t-il de plus précieux qu’une vie pour mériter que l’on se barricade de cette façon ? Pour vouloir à tout prix abattre ce que l’on interprète comme une menace avérée contre le système et sa pérennité ? A chaque fois que je vois les grandes artères de la ville de nouveau quadrillées, j’ai honte. 
De part et d’autre de la chaussée, d’énormes engins bleus dont le nombre ne cesse d’interpeller. Une vision répulsive d’un pays que l’on croirait en proie à une agression imminente imposée, à des fins inavouables, à des passants désormais immunisés, mais qui ne s’interrogent pas moins sur les missions et intentions d’une force publique présente en escadrons entiers, sur le pied de guerre. Mater une hypothétique révolte estudiantine ou autre ? Que les futurs cadres de ce pays soient contraints de répliquer aux brigades anti-émeutes prêtes à charger «nous sommes des étudiants, pas des terroristes» et que les policiers mettent autant de zèle à vouloir les disperser quand ils n’embarquent pas à tour de bras  renseigne sur la difficulté à concilier les décisions d’un régime finissant avec la feuille de route d’une jeunesse déterminée à prendre la relève et à arracher le flambeau qu’on refuse de lui passer. 
Un système qui s’accroche, en tentant de se réinventer une image et un avenir à la tête d’un pays et d’une génération montante qui ne compte plus ses projets pour remettre en marche des institutions poussives, mises à l’arrêt ou carrément envoyées à la casse. 
Une jeunesse qui incarne le renouveau ébranle les certitudes d’une autorité qui craint une remise en question conséquente et n’a d’autre choix, pense-t-elle, que celui de résister en testant une combine après l’autre pour gagner la partie. Les objectifs que l’on devine aisément ne sont pas énoncés clairement même si répression et intimidation échouent à dissuader une rue qui sait, elle, où elle va. 
Une rue tellement consciente des enjeux et de l’impact de sa pression qu’elle n’est pas prête à baisser les bras, même si l’on ne peut pas encore affirmer, qu’en plus de trois mois, les progrès enregistrés aient ouvert la voie à des perspectives prometteuses et clairement définies.   
M.B.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent