Voir Tous
Rubrique
Soit dit en passant

La Seaal et ses errements !

Publié par Malika Boussouf
le 03.08.2021 , 11h00
2606 lectures

Personne ne nie que les fuites, l’indispensable assainissement des trop vieux réseaux qui alimentent les foyers et la pluviométrie d’humeur chagrine sont à l’origine des interminables coupures dont souffrent les usagers. Mais ils n’expliqueront pas, totalement, l’anarchie qui règne dans la gestion de l’eau à travers le territoire. Une incohérence dans l’intendance qui disqualifie les responsables du secteur. Des managers qui peinent à maîtriser des carences que l’on ne compte plus tant elles minent l’alimentation des foyers. Les citernes refont surface. Elles poussent comme des champignons sur les terrasses d’immeubles dont la structure n’a pas été conçue pour supporter leur poids. Les usines qui les fabriquent font fortune. Elles tourneraient sans faire de pause  et malgré cela, l’offre peinerait à satisfaire une demande qui augmente en même temps que les illusions s’envolent. On pourra toujours leur assurer que les choses vont bientôt rentrer dans l’ordre, les Algériens, sur leurs gardes, ne croient plus à un potentiel retour à la normale dans les mois à venir. Personnellement, j’avoue ne rien comprendre aux explications, que l’on ne fait même plus l’effort de fournir à sa clientèle, et je doute fort qu’il y en ait beaucoup qui y comprennent quoi que ce soit ! Il suffit d’en parler autour de soi pour réaliser que l’on n’est pas seul à se poser des questions sur les intentions d’une entreprise qui se prend les pieds dans le tapis mais se garde bien de reconnaître que, décidément, elle ne sait pas y faire. À supposer qu’elle s’implique à fond pour résoudre le problème, elle n’y arrive pas et on se demande bien pourquoi. Autrement dit, plus les usagers essaient d’y voir clair et moins la situation leur paraît savamment managée. 
La gestion d’une structure comme la Seaal exige des compétences qui ne bricolent pas. Seulement voilà, plus les jours passent et plus la démission devient évidente. Dans des structures qui voudraient que les compétences n’y bricolent pas, il semble que l’on y fasse tout le contraire. Si seulement l’entreprise nous expliquait comment elle s’arrange avec les horaires. Ceux où elle coupe et ceux où elle rétablit ! 
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 26-09-2021

L’université face à ses véritables défis

Force est de reconnaître que l’université algérienne ne laisse pas indifférent. Nombre de fois décriée, mais souvent louée, elle fait face à une kyrielle de défis qui contrastent dans le même temps avec autant

2

Actualités 11:00 | 27-09-2021

FACE AUX PROVOCATIONS MAROCAINES
Les mesures que pourrait prendre Alger

Après le gaz naturel, la fermeture de l’espace aérien et le bouclage hermétique de sa frontière nord-ouest, l’Algérie pourrait prendre de nouvelles mesures contre le Maroc dans le sillage de la rupture de ses relations avec son voisin. Des mesures qui pourraient être