Voir Tous
Rubrique
Soit dit en passant

Pour doper l’espoir, il n’a pas son pareil !

Publié par Malika Boussouf
le 28.09.2021 , 11h00
2304 lectures

Le prétexte pour en parler, c’était l’opportunité de suivre l’évolution de nos footballeurs sur le terrain et où qu’ils se produisent. Offrez-leur l’occasion d’en parler, et ils ne s’arrêtent plus. Critiques, analyses, pronostics et conseils en tous genres. Tout y passe ! Même lorsque vous avez envie d’abandonner, le temps d’une chronique ou deux, les sujets qui vous mettent la tête à l’envers et la rate au court-bouillon, l’humeur ne mue pas. Elle reste quasiment la même. Comme si nous étions fatalement condamnés à jouer les censeurs et à râler. Le week-end dernier, j’ai de nouveau eu l’occasion d’observer l’attachement de certains passionnés de mon entourage à ce que je qualifie de divertissement et que les autres vivent comme un apport indispensable à leur survie. Tenter de briser la tentation d’exprimer ouvertement sa différence se révèle souvent impossible. J’étais prête, en d’autres termes,  à croire que si on nous certifiait un jour que nos rêves de grandeur étaient tributaires de nos victoires au foot, on le croirait sans la moindre hésitation. La relation du ballon rond avec l’Algérien lambda qui entre en transe, qu’un joueur  mette un but ou rate un corner, le spectacle relève presque de l’hystérie. Voilà, en résumé, ce qu’auront, prématurément, saisi ceux qui en exploitent les effets. Le week-end dernier, j’ai écouté amis et famille échanger fiévreusement sur la pratique de cette discipline sportive vedette qui reste, bien entendu, le foot ! Ce n’est pas la première fois que j’assiste à pareille ambiance. 
Evidemment, quand de grands garçons commencent à s’échauffer dessus et que la moutarde leur monte au nez, vous avez inévitablement droit à un : «Toi, reste en dehors de ça et évite d’intervenir, parce que, de toutes façons, tu n’y comprends que dalle !»  Ben voyons ! Quand il est question de foot et donc de sport roi, ne faut-il pas laisser parler les «Zommes» ? Les «spécialistes» ! Elle est là l’ironie qui voudrait que l’on fasse siennes les qualités thérapeutiques du ballon rond. Le football ou la religion ? S’il fallait trancher, laquelle des deux pratiques serait moins anxiogène ? 
M. B.  

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 25-10-2021

Réflexions sur l’enseignement des mathématiques en Algérie

Depuis la naissance des mathématiques en Grèce antique, on n’a pas cessé de les caricaturer en disant que tous ceux qui n’ont pas de répulsion pour elles sont voués aux belles carrières professionnelles. Rien n’est plus faux, si

2

Actualités 11:00 | 23-10-2021

Généralisation de l’arabe dans les administrations
Un autre ministère interdit l’usage du français

La généralisation de la langue arabe constitue visiblement la priorité de certains secteurs d’activité. Après le ministère de la Jeunesse et des Sports, c’est au tour de celui