Rubrique
Sports

Boulisme 200 sportifs participent à la troisième édition du Tournoi national des jeunes

Publié par Daoud Allam
le 30.08.2018 , 11h00
40 lectures
C’est aujourd’hui, jeudi, que débute, et ce, durant deux jours le 30 et 31 août, le Tournoi national des jeunes dans les sports de boules au niveau de l’auberge Tonga dans la commune d’El Kala. Ce sont 200 sportifs, garçons et filles, qui participent à ce tournoi dans deux disciplines phares, à savoir, le jeu long de boules et la pétanque.
Selon Chemsseddine Filali, le président de la Ligue de wilaya des sports de boules, «ce tournoi national qui est dans sa troisième édition est une première dans la wilaya de par le nombre et la qualité des participants. Grâce à ces joutes sportives nous pouvons détecter les futurs champions nationaux dans ces sports.
Ce sont des garçons et des filles venus de toutes les wilayas du pays qui prendront part à cette grande manifestation sportive qui revêt, aussi, un cachet touristique parce qu’elle se déroule dans un cadre féerique au bord du grand lac de Tonga, protégé par la convention internationale de Ramsar et faisant partie intégrante du Parc national d’El Kala (Pnek). Nous enregistrons également la présence du président de la Fédération nationale des jeux de boules, en l’occurrence, Chraâ Mohamed».
Et d’indiquer que «c’est sous l’égide et le patronage du wali M. Belkateb Mohamed que ce tournoi a pu avoir lieu. Dans le même sens, je tiens à souligner les efforts incommensurables fournis par la Direction de wilaya de la jeunesse et des sports (DJS) pour que les participants puissent trouver toute l’ambiance indispensable et grisante concourant à la réussite de ce tournoi».
Daoud Allam

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Pousse avec eux 11:01 | 17-01-2019

Fakhamatou ne se traduit pas en français ! Ni en anglais. En offshore, si !

Oui, je sais ! Je fais une fixette en ce moment sur Fafa ! Mais en même temps, c’est cela un chroniqueur, non ? Un névrosé rémunéré ! Et l’une de mes névroses, c’est la comparaison. Pas le plaquage systématique et la juxtaposition mécanique de choses, de sociétés et de modèles différents. Non ! Juste

2

Soit dit en passant 11:00 | 19-01-2019

Ailleurs, les miss ont mieux évolué !

Tendez-leur le micro et elles vous renverront sans mesurer la gravité de leur propos, à cet âge où l’on enterrait vivantes les filles tout juste nées et qui allait justifier le contrôle futur de l’évolution de ces dernières.