Rubrique
Sports

LE RECORD DU JOUR 8 matchs, 26 buts à Bologhine

Publié par Mohamed Bouchama
le 22.09.2018 , 11h00
16 lectures
Qui l’eut cru ! Jadis «citadelle» des équipes visiteuses qui «bétonnaient» leurs arrière-gardes refusant le jeu et forçant les locaux au partage des points, sinon à chuter à domicile, le stade Omar-Hamadi de Bologhine connait depuis le début de cet exercice une nouvelle «dynamique». En effet, outre l’USM Alger qui reçoit ses hôtes algériens et arabes dans cette structure édifiée au début du siècle dernier, le Paradou et le MC Alger ont accueilli leurs adversaires. En tout, 8 rencontres se sont déroulées sur la pelouse de l’ex- Saint- Eugène depuis le 14 août dernier. Quatre, dont une en Coupe arabe face aux Irakiens des Forces aériennes, des Tuniques «Rouge et Noir», deux jouées par la formation de Hydra et une dernière des «Vert et Rouge» du Mouloudia obligés d’y recevoir sur ce terrain les Canaris de Tizi-Ouzou suite à la fermeture du stade du 5-Juillet. Et le «bilan» provisoire (l’USMA a encore un match à jouer à Bologhine, le 7 octobre prochain, face au MO Béjaïa en mise à jour de la 5e journée) fait état d’une inhabituelle poussée offensive. En l’occurrence 26 buts inscrits en 8 matchs dont 17 réalisés par les locaux (l’USMA a marqué 11 buts et le PAC en a inscrit 6) alors que les visiteurs (DRBT, CABBA, MCO et JSK) ont soulevé les filets à 9 reprises. Soit une respectable moyenne de 3,25 buts par match. Une tendance qui démonte toutes les conclusions antérieures qui laissaient entendre que l’aire de jeu du stade Omar- Hamadi, dont certains pensent même qu’elle n’est pas réglementaire du point de vue des dimensions techniques (longueur et largeur du terrain, hauteur des bois etc.), avantage les équipes qui optent pour la préservation de leur cage en adoptant des stratégies défensives. A titre illustratif, l’USMA a vendangé beaucoup de points(15) à Bologhine(défaites face au CSC, la JSS et même le relégué de l’USMB en sus des nuls au DRBT, la JSK et l’O Médéa) et beaucoup parmi les «observateurs avisés» estimaient que ces déboires étaient la conséquence d’un choix (recevoir à Bologhine) hasardeux pour une équipe dont les joueurs s’expriment mieux sur le gazon du stade du 5-Juillet (victoires en coupes africaines, en sus des derbies algérois). Une «sentence» qui n’a plus lieu d’être à bien analyser les chiffres sus-indiqués. Si bien qu’il est paradoxal de voir le stade Omar-Hamadi «blacklisté» par la CAF alors qu’il dispose de toutes les commodités indispensables à la tenue des matchs internationaux.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 09-12-2018

Une garde rapprochée pour Belkhadem

Depuis une semaine, Abdelaziz Belkhadem bénéficie d’une garde rapprochée et d’un véhicule de service. Il faut dire que jusqu’ici, ces moyens lui avaient été retirés au lendemain de son éviction du poste de secrétaire

2

Actualités 11:00 | 09-12-2018

VISITE DE MOHAMMED BEN SALMANE À ALGER
L'enjeu était pétrolier

En arrivant à Alger, le prince saoudien était animé d'intentions qui semblent aujourd'hui bien plus évidentes qu'elles ne l'étaient. En crise politique avec plusieurs Etats membres de l'Opep, Mohammed Ben Salmane est venu solliciter l'aide de l'Algérie en vue des négociations serrées qui s'annonçaient. Tous les éléments du puzzle se sont mis en place. Les événements survenus à la suite du déplacement de Mohammed Ben Salmane l'ont bien prouvé, le roi d'Arabie Saoudite a chargé

3
4
5

Pousse avec eux 11:00 | 09-12-2018

Ah’chem chouia !