Rubrique
Sports

CAN-2019, Qualifications 3e journée Algérie-Bénin le 12 octobre à Blida

Publié par Ahmed Ammour
le 11.09.2018 , 11h00
181 lectures
Le match Algérie-Bénin comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2019), groupe D, aura lieu vendredi 12 octobre à 20h30 au stade Mustapha-Tchaker de Blida, a indiqué la Fédération algérienne de football sur son compte twitter. Après deux journées, l’Algérie et le Bénin partagent la tête du classement du groupe D avec 4 points chacun. Les Verts restent sur une victoire contre le Togo à… Blida (1-0) lors de la première journée en juin 2017 et un match nul (1-1) face à la Gambie à Banjul concédé samedi dernier en match comptant pour la seconde journée. A l’issue des six journées, les deux premiers du classement se qualifieront pour la phase finale de la CAN-2019 qui devrait se jouer au Cameroun.

FAF : Abdellah Gueddah succède à Zefizef au BF
La Fédération algérienne de football (FAF) annonce la démission de Djahid Zefizef du Bureau fédéral «en raison de ses obligations professionnelles qui ne lui ont pas permis ces derniers temps d’assister aux réunions du BF». Zefizef a aussitôt été remplacé par Abdellah Gueddah, élu membre suppléant du BF le 25 mars dernier, comme le stipule l’article 33 alinéa 4 des statuts de la FAF, explique l’instance fédérale, qui indique qu’«en cas de vacance, le président de la FAF remplace le poste vacant par une personne parmi les suppléants, le bureau fédéral et l’assemblée générale suivante informés».
Ahmed A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Pousse avec eux 11:01 | 17-01-2019

Fakhamatou ne se traduit pas en français ! Ni en anglais. En offshore, si !

Oui, je sais ! Je fais une fixette en ce moment sur Fafa ! Mais en même temps, c’est cela un chroniqueur, non ? Un névrosé rémunéré ! Et l’une de mes névroses, c’est la comparaison. Pas le plaquage systématique et la juxtaposition mécanique de choses, de sociétés et de modèles différents. Non ! Juste

2

Soit dit en passant 11:00 | 19-01-2019

Ailleurs, les miss ont mieux évolué !

Tendez-leur le micro et elles vous renverront sans mesurer la gravité de leur propos, à cet âge où l’on enterrait vivantes les filles tout juste nées et qui allait justifier le contrôle futur de l’évolution de ces dernières.