Rubrique
Sports

JS Saoura Carte blanche pour Zaoui mais…

Publié par Mohamed Bouchama
le 11.02.2019 , 11h00
31 lectures
L’entraîneur par intérim de la JS Saoura, Karim Zaoui, pourrait terminer la saison à la barre technique de l’équipe du Sud-ouest «à condition que les résultats suivent». C’est la réponse donnée par le premier responsable du club de Béchar, Mohamed Zerouati, accessoirement porte-parole de la JSS. Ce dernier contacté lors de l’émission hebdomadaire de la télévision nationale a clairement signifié que l’avenir de l’ancien joueur du NAHD dépend de celui-ci. «S’il saisit la chance qu’on lui donne, ce sera tout à son honneur et nous continuerons à lui renouveler notre confiance. Il doit la saisir pour devenir lui aussi entraîneur en chef. Si les résultats ne suivent pas, nous serons obligés de ramener quelqu’un d’autre», assure le boss de la JSS qui ne donne aucun détail sur le profil de celui qui remplacerait éventuellement Zaoui. L’ex-adjoint de Nabil Neghiz est déjà mis dans le bain depuis le match de championnat face au MC Oran au stade Ahmed-Zabana (1-1). C’est lui aussi qui a conduit la JSS à réaliser le nul en Ligue des champions face aux Congolais de l’AS Vita Club à Kinshasa (2-2) puis à l’emporter jeudi passé contre le NAHD en mise à jour de la 20e journée de la Ligue 1 Mobilis. Karim Zaoui associé au préparateur physique Larbi Morsli vont devoir poursuivre leur mission ce mardi contre Vita Club, lors de la quatrième journée de la phase des poules de la LDC ainsi que durant le reste des rendez-vous de la Ligue 1 Mobilis à commencer par la réception, samedi prochain, du DRB Tadjenant.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-02-2019

Pas de campagne pour Belkhadem et Saâdani

Les deux anciens secrétaires généraux du FLN Ammar Saâdani et Abdelaziz Belkhadem ne sont pas concernés par la campagne électorale pour le compte

2

Actualités 11:00 | 16-02-2019

Lamamra nommé pour le 5e mandat
Un diplomate en campagne

La nomination de Ramtane Lamamra au poste de conseiller diplomatique du président de la République a soulevé de nombreuses interrogations et donné lieu à plusieurs lectures ayant cependant toutes, d'une manière ou d'une autre, un rapport avec le cinquième mandat. La rumeur a

3

Soit dit en passant 11:00 | 18-02-2019

Une école et des dérives à la chaîne !

4

Périscoop 11:00 | 16-02-2019

Les choix de Kara

5