Rubrique
Sports

Italie Désormais aux mains d'Elliott, le Milan AC refait son organigramme

Publié par R.S
le 22.07.2018 , 11h00
118 lectures

Le fonds américain Elliott, qui a pris le contrôle du Milan AC, a réorganisé hier la direction du club, avec le départ du P-dg Marco Fassone et l'arrivée de Paolo Scaroni au poste de président exécutif, a annoncé le club dans un communiqué.
Une assemblée des actionnaires a élu un conseil d'administration de huit membres pour marquer «l'aube d'une nouvelle ère», mais «l'annonce de la nomination d'un nouveau P-dg, qui a été identifié, sera faite en temps voulu», a précisé le club. Les administrateurs doivent se retrouver «bientôt» pour examiner un plan stratégique du club pour «regagner son statut de Ligue des champions» et un nouveau budget visant à «renforcer la compétitivité de l'équipe» tout en respectant le fair-play financier (FPF) imposé par l'UEFA. Les difficultés se sont accumulées ces derniers mois autour du club italien alors que les interrogations se renforçaient au sujet de la stabilité financière du groupe d'investisseurs chinois mené par le mystérieux Li Yonghong ayant repris le club en 2017. A la recherche de son glorieux passé (18 titres nationaux et 7 Ligues des champions), l'AC Milan, qui a dépensé quelque 200 millions d'euros pour recruter des joueurs l'été dernier, a terminé à une décevante 6e place du championnat d'Italie remporté par la Juventus Turin.
Le nouveau propriétaire a finalement cédé la main en juillet à Elliott, auprès duquel il avait contracté un prêt colossal pour financer ses onéreux achats de joueurs - une dette (32 M EUR) que M. Li n'a pas pu honorer à son arrivée à échéance le 6 juillet, ce qui l'a poussé vers la sortie. Le club rossonero s'est également retrouvé dans le collimateur de l'UEFA au sujet du fair-play financier. Mais vendredi, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a fait un beau cadeau aux nouveaux propriétaires en autorisant le Milan AC à disputer la prochaine Europa League et en invitant l'UEFA à revoir les sanctions imposées au club dans le cadre du FPF. «Nous sommes à un moment critique dans la riche histoire du club et nous sommes tous reconnaissants d'avoir un nouveau propriétaire engagé à faire en sorte que le Milan AC retrouve sa gloire passée», a déclaré M. Scaroni dans le communiqué du club. Paul Singer, patron d'Elliott, a réitéré cet engagement : «Elliott est bien positionné pour fournir la stabilité financière et un contrôle correct, les pierres angulaires du succès sur le terrain.»
Le fonds américain a confirmé son intention d'injecter 50 millions d'euros dans le capital. La semaine dernière, il avait aussi évoqué la possibilité d'injections supplémentaires par la suite. Par un courrier envoyé depuis Hong Kong au quotidien économique italien Il Sole 24 Ore, M. Li a cependant annoncé son intention de porter plainte contre Elliott pour son comportement dans cette affaire. De toute manière, le parquet de Milan enquête déjà sur les flux financiers qui ont permis le rachat.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Soit dit en passant 11:00 | 16-08-2018

Entre les koufars et nous(1)

C’est sans doute pour cela que l’Algérie perd ses enfants les uns après les autres. Sans doute

2

Actualités 11:00 | 16-08-2018

ÉGALITÉ HOMMES-FEMMES
Avancée à Tunis, panique à Alger

La Tunisie vient de marquer une avancée historique en matière des droits de la femme. Chez nous, ce progrès a été critiqué de manière déconcertante par des parties craignant visiblement un effet de contagion. Tous les regards sont donc tournés vers Tunis où

3

Soit dit en passant 11:00 | 19-08-2018

Qui sont nos athlètes et où sont-ils ?

4

Pousse avec eux 11:00 | 18-08-2018

L’économie expliquée aux nuls !

5

Périscoop 11:00 | 19-08-2018

L’aéroport et les téléphones mobiles