Rubrique
Sports

BASKET-BALL : EN MARGE DE L’AGEX DE LA FABB Discussions sur une saison à blanc

Publié par Ahmed Ammour
le 15.04.2019 , 11h00
48 lectures
A l’arrêt depuis plus d’un mois, en raison d’abord de la grève des arbitres puis de l’absence d’un président de la fédération et de son bureau fédéral, éjectés lors de l’assemblée générale ordinaire du 14 mars, le championnat de la division nationale 1 de basket-ball risque de ne pas reprendre du tout cette saison.
Et pour cause, certains présidents des clubs, menacés par la relégation, demandent l’annulation du championnat et l’adoption d’une nouvelle formule de deux groupes de façon qu’il n’y ait pas de relégation cette saison. En revanche, les présidents des équipes classées en haut du tableau rejettent l’idée d’une saison à blanc ou d’une autre formule de championnat. «L’assemblée générale élective de la fédération se tiendra samedi 20 avril et ce sera décidé avec l’élection d’un nouveau président», un responsable d’un club qui rejette également l’idée d’une saison à blanc.
Vers une candidature unique de Bouarifi
Après sa réhabilitation au cours de l’assemblée générale extraordinaire, tenue samedi au siège du COA, Rabah Bouarifi, qui avait annoncé sa candidature pour la présidence de la Fédération algérienne de basket-ball, serait d’ailleurs l’unique postulant pour ce poste. Jusqu’à dimanche après-midi, aucun autre candidat n’a déposé de dossier pour la présidence de la FABB, avons-nous appris. Le délai de dépôt de candidatures, qui devait prendre fin lundi en fin de journée, a été ajourné jusqu’à demain, mardi. La commission de candidatures désignée samedi lors de l’AGEx, pour rappel, est présidée par Djamel Benalioua, président du NAHD.
Ah. A.

Ramzy Belhadj (Président de l’OMS Miliana) :
«Je ne suis pas candidat, mais je ne cesserai pas de dénoncer»

Ancien médecin fédéral de la Fédération algérienne de basket-ball (FABB), Ramzy Belhadj, qui a été élu récemment président de l’OMS Miliana, a renoncé à sa décision de postuler pour le poste de président de la FABB.
Le Soir d’Algérie : Vous avez été élu à la tête de l’OMS Miliana alors que l’équipe était sans président pendant des mois, quels sont vos objectifs à court et long terme ?
Ramzy Belhadj :
«On peut définir les objectifs sur deux volets : le premier est de pérenniser la discipline à Miliana qui, faut-il le préciser, est une ville de basket par excellence ; deuxième volet, c'est de faire développer le club afin qu'il puisse figurer parmi les quatre premiers du championnat national, mais le plus important est de faire un travail de qualité notamment dans la formation des jeunes catégories.»
La FABB tiendra son assemblée générale élective samedi 20 avril, êtes-vous candidat ?
«Honnêtement, tout ce qui se passe actuellement à la FABB est une pure mascarade avec des violations graves de la réglementation en vigueur en réhabilitant un ex-président. Je ne serai pas candidat, mais je ne cesserai pas de dénoncer cela, car cela va inévitablement conduire aux désastres. Je ne pourrais pas être candidat dans un climat de non-sportivité et de détournement des lois de notre république».
On comprend que vous qualifiez l’AGEx tenue samedi d’illégale.
«Tout à fait. J'avais dénoncé cela par des oppositions administratives et des courriers que j’ai adressés aux différentes administrations concernées. Cela confirme que le basket est géré par des mains invisibles qui dévient la réglementation actuelle. Pour l'AGEx, je vous rappelle qu’elle a été faite avec 43 membres sur 105 membres de l'assemblée générale, selon la dernière l’AGO validée par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Comment le nombre a-t-il diminué à 74 selon les organisateurs de celle-ci ? Je condamne vigoureusement ces pratiques, et j'appelle par cette tribune les vrais acteurs de la discipline à se mobiliser afin de défendre notre balle orange et devenir une force de proposition. J'insiste surtout sur les techniciens qui doivent être une vraie force. Pour cela, rendez-vous pour bientôt, le combat continue».
Propos recueillis par Ah. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent