Rubrique
Sports

Ligue des champions d’Afrique (quart de finale, aller) : ES Sétif 1 - WA Casablanca 0 L’Entente entretient le suspense !

Publié par Mohamed Bouchama
le 16.09.2018 , 11h00
141 lectures

L’Aigle noir assure le strict minimum, comme en 2008 quand il avait affronté, en finale de la Coupe Arabe, ce même WA Casablanca. Un but de l’Ivoirien Isla Diamondé offre un avantage qui peut être suffisant à l’issue de la seconde manche prévue la semaine prochaine au Maroc.
L’ES Sétif doit-elle regretter les innombrables ratages de ses attaquants lors de cet affrontement face aux Widadis comptant pour le quart de finale de la LDC ? Peut-être bien si, par malheur, le WAC retrouve son punch qui a fait de lui le champion de la dernière copie de cette épreuve continentale. Avec pareille entame de match, les joueurs de Rachid Taoussi avaient de quoi assurer une marge autrement sécurisante. Si Bouguelmouna avait notamment transformé ce renvoi du poteau, sur un premier essai de Redouani, devant des bois vides (4’). Un manque d’opportunisme compensé par cette réussite de l’Ivoirien, embusqué dans les six yards, qui reprendra un service de Djahnit (16’). Un but qui enflammera le temple du 8-Mai-45 qui comptait, une fois n’est pas coutume, jouer son rôle de 12e homme pour pousser les joueurs vers d’autres réalisations. Les Marocains, pendant ce temps, semblaient tétanisés mais se reprenaient peu à peu. En tentant de mieux monopoliser le cuir avant de venir mettre Boultif et sa défense en difficulté. Le match qui fut lancé à 100/h se rééquilibra sans que l’ascendant de Sétif soit vraiment contesté. C’est vrai que les opportunités seront moins nombreuses, moins tranchantes mais la cadence imposée par Sidhoum et compagnie avait de quoi imposer aux poulains de Sekitioui un retranchement systématique dans leur zone où le gardien, El-Kherroubi, ne dégageait pas la sérénité des grands jours.
Djabou transparent,

Bouguelmouna pas béni
Contrairement aux précédentes sorties de l’équipe algérienne, notamment face au MC Alger au stade du 5-Juillet, celle de ce vendredi à Sétif devant le WAC à propos de laquelle Taoussi déclara qu’elle a atteint le haut niveau, a semblé manquer quelques ingrédients. A commencer par l’inefficacité des avants ententistes à l’exemple de Bouguelmouna. L’ancien attaquant de l’équipe de la Mekerra, auteur d’un doublé décisif en championnat face au CRB, lundi passé, a vu passer pas mal d’opportunités pour se distinguer. D’abord à la 4e minute quand sa reprise à bout portant échouera à quelques centimètres des bois d’El-Kherroubi puis en deuxième mi-temps quand il vendangera une autre belle occasion de scorer devant une arrière-garde marocaine figée (56’). Ce manque de réalisme n’avait, pourtant, rien d’égal à la prestation moyenne du capitaine Abdelmoumen Djabou. Marqué de près, mais pas au point d’étouffer, le stratège sétifien n’a pas eu son rendement coutumier. Peut-être gêné par une blessure, celle-là même qui avait failli le priver de la «finale» face au MCA, en phase de poules, «Moumouche» a tourné en rond, n’offrant aucune bonne balle à ses attaquants. Dans quelques jours, le numéro 10 de l’ESS devrait se rappeler de ses bons souvenirs pour permettre à ses jeunes équipiers de surpasser l’obstacle des Marocains. Le come-back de Zeghba et de Ghacha (suspendus vendredi) et le probable retour de Saâd (qui n’a pas donné signe de vie ces derniers jours) auront aussi leur poids quand il sera question de rendre visite, vendredi prochain, au WAC dans une seconde manche aussi difficile à négocier qu’il n’a été ce premier acte disputé à Sétif qui fut à l’avantage des Sétifiens.
M. B.

A chaud 
Rachid Taoussi (entraîneur de l’ES Sétif) : 
«c’est un match de haut niveau»

«Ce fut une belle rencontre très animée des deux côtés. Les deux équipes ont livré un match de haut niveau et chacune a essayé d’assurer un résultat qui lui permettrait de jouer sereinement le match retour. On a éprouvé une grande difficulté du fait qu’on voulait marquer des buts et éviter d’en encaisser devant une équipe marocaine performante. Je n’avais pas beaucoup de choix quant aux joueurs à aligner pour ce match. Je remercie mes joueurs pour leur investissement, leur rigueur et leur détermination. Nous avons raté beaucoup d’occasions pour marquer et le match retour sera très difficile. Je connais le potentiel du WA Casablanca mais l’ES Sétif garde toutes ses chances dans cette compétition continentale.» 

Youcef Achami (entraîneur
adjoint du WA Casablanca) : «on a manqué d’efficacité»

«Je félicite l’ES Sétif pour cette victoire. Chaque équipe a eu sa mi-temps et la WA Casablanca a mieux joué du retour des vestiaires, avec une transition plus rapide entre défense et attaque à la récupération du ballon. On a créé des occasions pour marquer mais on manquait d’efficacité et de touche finale. Le WA Casablanca dispose de ses armes pour renverser la situation en match retour d’autant qu’il aura l’avantage du terrain.»
 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance

2

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

3

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS

Nouvelles tensions diplomatiques

4

Actualités 11:00 | 19-09-2018

STAFF DE OUYAHIA

Absence de cohésion

5

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE

Les clefs de cette nouvelle crise