Rubrique
Sports

Kenya John Baraza pense que «le Sénégal et l’Algérie ne sont pas imbattables»

Publié par R.S
le 21.05.2019 , 11h00
67 lectures
L'ancien attaquant international kényan John Baraza (44 ans), a appelé son équipe nationale à tout donner lors de la prochaine Coupe d'Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin - 19 juillet), tout en estimant que l'Algérie et le Sénégal, favoris du groupe C, «ne sont pas imbattables». «C’est une chance rare pour un joueur et je conseillerais à l’équipe de tout donner en Egypte. Je sais que c’est un tournoi et qu’il faut un esprit d’équipe, mais les joueurs doivent faire bon usage de la compétition et montrer leurs talents au monde entier. Nous devons battre la Tanzanie et lutter pour des nuls contre l’Algérie et Sénégal. Les deux ne sont pas imbattables», a-t-il indiqué, cité par la presse locale. Le Kenya, qui effectue son retour sur la scène continentale après 15 ans d'absence, entrera en lice à la CAN-2019 le 23 juin face à l'Algérie, avant de défier la Tanzanie le 27 juin, puis le Sénégal le 1er juillet. «Chaque joueur doit donner le meilleur de lui pour l'intérêt de son avenir et de l’équipe nationale. Si chaque joueur donne tout, remporter des matchs serait facile», a-t-il ajouté. Actuellement entraîneur de Sofapaka FC (Div.1 kényane) John Baraza s'est montré confiant quant à la capacité de son pays à passer l'écueil du premier tour : «Les chances de passer la phase de groupes sont élevées contrairement à ce que beaucoup de gens disent», conclut Baraza (44 sélections, 21 buts), qui avait pris part à la dernière campagne du Kenya en Tunisie (CAN-2004).

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-07-2019

Des gendarmes chez Houda Feraoun

Dans les couloirs du ministère de la Poste et des Télécommunications, on ne parle plus que de la récente visite de gendarmes au siège du département de Houda Feraoun. Les gendarmes auraient remis aux services du

2

Actualités 11:00 | 16-07-2019

MARCHÉ PARALLÈLE DE LA DEVISE
L’euro repart à la hausse

Le taux de change de l’euro au marché noir connaît des perturbations ces derniers jours. Après une inattendue et importante baisse enregistrée il y a deux semaines, ce taux a repris une tendance vers la hausse au square Port-Saïd à Alger, «bourse» informelle