Rubrique
Sports

USM Bel-Abbès La défense, ce maillon faible

Publié par R.S
le 12.09.2018 , 11h00
37 lectures
L’USM Bel Abbès, détentrice de la Coupe d’Algérie, est plongée d’emblée dans une crise de résultats qui met déjà son nouvel entraîneur, Moez Bouakaz, sous pression après sa quatrième défaite en cinq matchs en Ligue 1 de football, cette fois-ci sur le terrain du champion en titre le CS Constantine (3-0) lundi soir.
C’est aussi la troisième fois que l’équipe perd par trois buts, illustrant ses grands problèmes défensifs, qui risquent de lui jouer un mauvais tour cette saison si cette arrière-garde ne se ressaisit pas rapidement. D’ailleurs, la défense de la formation de la Mekerra, qui a connu cet été le départ de son arrière central et capitaine d’équipe, Farès Benabderrahmane, a encaissé jusque-là 12 buts en cinq matchs, soit une moyenne d’un peu plus de deux buts par rencontre, ce qui est énorme pour une formation qui se prépare à disputer la coupe de la Confédération africaine. Avec ce bilan, l’USMBA a aussi la plus mauvaise défense du championnat en ce début de compétition. Dans la foulée, un doigt accusateur est pointé vers l’entraîneur suisso-tunisien, Bouakaz, qui ne réalise ainsi pas, et pour le moment, un retour gagnant à la barre technique des Vert et Rouge qu’il avait entraînés il y a trois années. Dans l’entourage du club, l’on réclame déjà son départ, estimant que la situation actuelle que traversent les coéquipiers de Mohamed Seguer exige un changement rapide au niveau de la barre technique pour provoquer éventuellement le déclic. Pourtant, après la victoire bien méritée de l’USMBA lors de la précédente journée dans le derby de l’Ouest face au MC Oran (3-1) intervenue après trois défaites de rang, tout le monde pensait que l’équipe a enfin sonné son réveil, avant que ce cuisant échec à Constantine ne la fasse revenir à la case départ. Cela se passe au moment où la confusion totale continue de régner au niveau administratif après la démission du président du Conseil d’administration de la société sportive du club, Okacha Hasnaoui, et l’échec des membres du Conseil à élire son remplaçant après le report de leur réunion prévue en fin de semaine passée.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 08-11-2018

Zoukh irrite des ministres

Plusieurs ministres du gouvernement Ouyahia n’ont pas manqué de se plaindre du traitement «sélectif» que leur réserve le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh. Si, comme l’exige

2

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre