Rubrique
Sports

Ligue 1 Mobilis (13e journée) La JS Saoura 5e, nuls parfaits dans les autres matchs

Publié par R.S
le 08.11.2018 , 11h00
336 lectures

l La JS Saoura s’est hissée provisoirement à la 5e place du classement général de la Ligue 1 Mobilis de football, en battant le CR Belouizdad (2-0) en clôture des matchs de mardi, pour le compte de la 13e journée, marquée par des résultats nuls dans les autres matchs : CS Constantine-MC Oran (0-0), DRB Tadjenant-AS Aïn M’lila (0-0) et USM Bel-Abbès-Paradou AC (1-1). 
Un doublé de son attaquant Hamia a permis à la JSS de signer une précieuse victoire confirmant son retour en forme après un passage à vide et une série de résultats en dent de scie. En revanche, le CRB s’enfonce un peu plus après cette nouvelle défaite. Lundi soir, en ouverture de cette 13e journée, c’est l’Entente de Sétif qui avait réussi la meilleure affaire, en s’emparant de la 3e place au classement général, suite à sa victoire en déplacement chez le CABB Arreridj (2-1), alors que le NA Husseïn Dey a été accroché à domicile par l’Olympique Médéa (0-0). «Les Criquets» du CABBA croyaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score dès la 41e minute, grâce à Athmani, mais c’était sans compter sur le deuxième souffle de l’Aigle noir, qui avait trouvé les ressources morales et physiques nécessaires pour renverser la situation dans le dernier quart d’heure. C’est l’attaquant Akram Djahnit qui a montré la voie, en égalisant sur penalty (75e) avant que son coéquipier et ancien Belouizdadi Sid Ali Lakroum ne double la mise à la 88e. Une issue à double tranchant dans ce derby des Hauts-Plateaux, car si la défaite pourrait précipiter le départ de l’entraîneur espagnol du CABBA, Josep Maria Noguès, la victoire permet à l’Entente de réaliser une très belle opération au classement général, dans lequel elle se hisse à la 3e place, avec 21 points, tout en ayant deux matchs en retard. De son côté, le NA Hussein Dey, qui a enregistré la démission durant la semaine de l’entraîneur Dziri Billel, s’est heurté à une coriace équipe de l’Olympique Médéa, l’ayant tenu en échec sur son propre terrain (0-0), et aurait même pu repartir avec les trois points de la victoire, notamment, si Sameur avait réussi à transformer le penalty dont il avait bénéficié dans le temps additionnel de la rencontre. L’OM continue de grignoter les points à l’extérieur, alors qu’il reste fébrile sur ses bases. Le Nasria enchaîne un troisième match sans victoire. Les débats de cette 13e journée se poursuivront vendredi, avec le déroulement du match au sommet, entre l’USM Alger et la JS Kabylie, et se clôtureront le 17 novembre courant, avec le déroulement du match MO Béjaïa-MC Alger.

Résultats
NAHD-Olympique Médéa 0-0 
CABB Arréridj-ES Sétif 1-2 
CS Constantine-MC Oran 0-0 
DRB Tadjenant-AS Aïn M’lila 0-0 
USM Bel-Abbès-Paradou AC 1-1 
JS Saoura-CR Belouizdad 2-0 
Vendredi 9 novembre (17h45) 
USMA-JS Kabylie 
Samedi 17 novembre (18h)
MOB-MC Alger 

Classement  Pts | J 
1). USM Alger 26 | 11 
2). JS Kabylie 23 | 11 
3). ES Sétif 21 | 11 
4). MC Alger 19 | 12 
—). JS Saoura 19 | 13 
6). NA Husseïn Dey 17 | 12 
—). MC Oran 17 | 13 
8). CS Constantine 15 | 12 
9). MO Béjaïa 14 | 12 
—). Paradou AC 14 | 12 
11). AS Aïn M’lila 13 | 12 
 —) O. Médéa 13 | 13 
13). CABB Arreridj 12 | 12 
14). DRB Tadjenanet 10 | 13 
15). USM Bel-Abbès 09 | 12 
16). CR Belouizdad 0 | 13 
Ndlr : Ce classement prend en considération la victoire de l’AS Aïn M’lila face au CR Belouizdad sur tapis vert (3-0) et la défalcation de 3 points à ce dernier.
 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Actualités 11:00 | 10-11-2018

AUDITIONNÉ À TROIS REPRISES PAR LE JUGE D’INSTRUCTION
Comment se défend «El-Bouchi»

Au tribunal de Sidi-M’hamed d’Alger, les apparitions de Kamel El-Bouchi, de son vrai nom Kamel Chikhi, ne font plus l’évènement. Même le dispositif mis en place aux alentours de la bâtisse se fait désormais plus léger qu’à l’habitude et attire, par conséquent, beaucoup moins le regard