Rubrique
Sports

Calendrier de la Ligue 1 et ligue 2 La LFP avance à pas de tortue !

Publié par Mohamed Bouchama
le 22.10.2019 , 11h00
268 lectures

La LFP continue son bricolage. Elle vient, en effet, de communiquer les dates des deux prochaines journées du championnat de Ligue 1 (10e et 11e) ainsi que celles des quatre rounds de la Ligue 2.
La LFP ne sait plus vraiment à quoi s’en tenir pour arrêter le calendrier des deux ligues qu’elle gère en «collaboration» avec d’autres structures sportives (nationale, régionale et continentale) et sécuritaires. La navigation à vue lui permet, en tout cas, de prévoir un programme aléatoire. Celui-ci est composé suivant un organigramme calendaire que la Ligue de Medaouar ne maîtrise plus. Aussi, pour établir les rencontres des deux prochaines levées du championnat de Ligue 1 (celle annoncée pour ce mardi 23 octobre ayant été annoncée avant la tenue des rencontres de mise à jour disputées en pleine date Fifa), il a fallu prendre «acte» du calendrier de nos représentants en Coupes africaine (JSK, USMA et PAC) et régionale (MCA) et, cette fois-ci, celui de la sélection nationale. A ce titre, il faut rappeler que le Paradou AC, encore en lice pour les seizièmes de finale-bis, doit affronter les Ougandais de KCCA à Kampala City le 27 octobre (aller) avant de les accueillir à Alger le 3 novembre. La JSK et l’USMA, concernées par la phase des groupes de la Ligue des champions d’Afrique attendront jusqu’à la fin du mois de novembre et le début du mois de décembre pour disputer les deux premières rencontres dans cette épreuve. De son côté, le MCA, dernier représentant en Coupe arabe, affrontera les Irakiens des Forces aériennes le 31 octobre à Baghdad et les recevra à Alger en date du 6 novembre. Il y a lieu aussi de noter que la prochaine date Fifa aura lieu du 12 au 20 novembre. Elle verra les Verts de Djamel Belmadi affronter d’abord en Algérie la Zambie, le 14 novembre avant de se déplacer en date du 18 novembre à Gaborone, au Botswana, comptant pour les deux premières journées des qualifications de la CAN-2021. La LFP va devoir éviter de programmer les matchs de la 9e journée durant le week-end. En ce sens que cette dernière aura lieu, comme la 8e confirmée pour ce mardi 23 octobre, un jour de semaine, à savoir le mardi 30 octobre alors que celle qui suivra (10e) se tiendra le samedi 9 novembre. La LFP a prévu ces deux journées de championnat avec l’espoir de voir la FAF lui accorder une nouvelle dérogation pour y tenir des matchs de mise à jour (il en reste six). La réunion, ce jeudi, du BF/FAF va probablement se pencher sur la question et proposer une solution aux rencontres en souffrance (USMA-JSS pour la 5e journée, MCA-CABBA, JSS-MCO, USMA-PAC, USMBA-JSK et CRB-ASO comptant pour la 6e étape). De la décision du bureau fédéral dépendra, en partie, la suite du calendrier national. La LFP qui n’ignore pas que l’organisation du scrutin présidentiel en décembre va lui «bouffer» du temps, quelques 20 jours au minimum à consacrer à la campagne électorale. Une certitude, la Ligue de Medaouar n’osera plus programmer des journées de championnat tronquées des matchs de nos clubs engagés en compétitions internationales. Pour la Ligue 2, les choses sont moins compliquées : les quatre prochaines journées (10e, 11e, 12e et 13e) auront lieu un samedi (26 octobre, 2 novembre, 9 novembre et 16 novembre). Avec de tels «contretemps», l’entrée en lice des clubs de la Ligue 1 en Coupe d’Algérie (32es de finale) étant programmée à la mi-décembre, il faudrait s’attendre à ce que la phase «aller» du championnat se termine au début de l’année prochaine. D’où l’impossibilité d’accorder une trêve aux clubs et, encore plus grave, de voir ces derniers subir les conséquences d’un mercato hors délais.
M. B.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Corruption 11:00 | 09-12-2019

DES MOTS POUR LE DIRE
Ouyahia, en 2007, au sujet de la corruption et de la mauvaise gestion

«J’ai un ami, qui est toujours ministre et en poste très important au gouvernement ; lorsque nous parlions de la corruption qui existe au plus haut niveau de l’Etat, il me disait qu’il ne faudrait pas non plus oublier de parler et