Rubrique
Sports

Espagne La Liga demande à jouer le prochain Clasico à Madrid

Publié par R.S
le 17.10.2019 , 11h00
197 lectures
La Ligue espagnole a demandé hier à la Fédération que le prochain «Clasico» prévu samedi 26 octobre à Barcelone puisse se jouer à Madrid, après les violentes manifestations indépendantistes de mardi soir en Catalogne.
«Nous avons demandé au comité des compétitions de la Fédération de se réunir et de changer le lieu du Clasico à Madrid en raison de circonstances exceptionnelles au-delà de notre contrôle», a indiqué La Liga dans une déclaration transmise à l'AFP. La Liga a fait cette demande sur la base du règlement de la Fédération concernant les cas de «force majeure». La Fédération a indiqué avoir reçu cette demande et précisé que les deux clubs avaient jusqu'à lundi pour remettre leurs observations avant la prise d'une décision. Selon le calendrier actuel, le «Clasico» doit se jouer samedi 26 octobre à 13h (12h à Alger) au Camp Nou de Barcelone. Selon la presse, les partis et associations indépendantistes envisagent de convoquer une grande manifestation à cette date à Barcelone. Deux jours après la condamnation lundi de neuf dirigeants indépendantistes à de lourdes peines de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017, la situation est très tendue en Catalogne. Barcelone a vécu mardi soir des scènes de guérilla urbaine entre des centaines de militants indépendantistes, le visage souvent masqué, et forces de l'ordre. Duel hors norme opposant deux des plus grands clubs de la planète, le clasico du Championnat d'Espagne entre FC Barcelone et Real Madrid est un match suivi dans le monde entier.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 16-11-2019

Comité de campagne d’Abdelmadjid Tebboune
Abdallah Baali démissionnaire ?

L’information s’est répandue telle une traînée de poudre dès jeudi : Abdallah Baali, le directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune, aurait décidé de claquer la porte suite à des divergences avec le

2

Actualités 11:00 | 17-11-2019

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Une cinquantaine de walis et de maires ciblés

Les walis et les présidents d'APC constituent finalement l'un des corps les plus ciblés par la