Voir Tous
Rubrique
Sports

Ligue des Champions d’Afrique : Mamelodi Sundowns - CR Belouizdad Le Chabab joue son va-tout

Publié par Ahmed Ammour
le 08.04.2021 , 11h00
224 lectures

Phase de poules-Groupe B-, 6e journée , ce vendredi (15h) au Loftus-Versfeld Stadium Pretoria
Le CR Belouizdad, qui s’est envolé pour l’Afrique du Sud, amoindri de quelques éléments, 2e du classement du groupe B, avec 6 points, soit deux de mieux que son poursuivant d’Al-Hilal Omdourman, joue son va-tout, demain, vendredi, face à Mamelodi Sundowns à l’occasion de la 6e et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique. 
Condamné à gagner pour éviter de se retrouver à égalité de points en cas d’un match nul et une victoire des Soudanais face au TP Mazembe, - le goal-average particulier lui est défavorable (0-0 au Soudan et 1-1 à Alger) -, le Chabab n’a plus le choix. Autrement dit, le CRB doit tenter le tout pour le tout pour remporter la victoire, au risque de tout perdre. Il n'a vraiment plus le choix, il va jouer son va-tout: advienne que pourra. Ayant obtenu sa première victoire la semaine dernière à Alger, dans cette phase de poules, devant les Congolais du TPM, le CRB, sans entraîneur depuis le départ du Français Franck Dumas aura la tâche difficile notamment à cause de l’absence de certains éléments clés, et devra surmonter le complexe du match où les Sud-Africains lui avaient infligé une sévère correction (5-0) en match joué à Dar Es-Salem. 
Peu importe le score, doivent se dire les joueurs du Chabab, l’essentiel est de gagner pour accompagner leur adversaire du jour déjà qualifié en quart de finale. Ce ne sera pas une mince affaire, diront les supporters, mais ils croient dur comme fer au réveil des Belouizdadis, libérés depuis le limogeage de leur entraîneur. Et c’est l'entraîneur adjoint Karim Bekhti qui conduira l’équipe vendredi face aux Mamelodi Sundowns puisque Slimane Raho, l’autre entraîneur-adjoint, a préféré se retirer après la victoire devant le TPM. La délégation forte d’une quarantaine de personnes dont 21 joueurs, conduite par le DG du club Brahim Hachichi, est arrivée mardi à Pretoria, après un long voyage harassant de près de treize heures. Après une escale au Cameroun, les camarades de Moussaoui, ont pris à leurs quartiers, au «Protea hôtel», non loin du stade Loftus-Versfeld Stadium où les joueurs ont effectué une séance d'entraînement, hier à 14h algériennes, soit à l’heure du match. Par ailleurs, la réunion technique s’est déroulée en visioconférence, et ce, en raison de la situation sanitaire du pays.

Nouvel entraîneur du Chabab
Amara se donne plus de temps

Alors que le président du CRB, Charafeddine Amara avait chargé ses collaborateurs de trouver le successeur de Franck Dumas avant le week-end, il leur a finalement donné plus de temps. «Le président du CR Belouizdad, M. Charafeddine Amara, a décidé de donner un délai supplémentaire à ses collaborateurs pour étudier les CV des entraîneurs, et choisir le plus intéressant pour les besoins du club», a indiqué la direction du Chabab. Pour rappel, plusieurs noms de techniciens algériens et étrangers ont été annoncés, notamment Nabil Neghiz, Boualem Charef, Badou Zaki.

C’est le troisième joueur libéré par le CRB
Le contrat d'Anès Saâd résilié

Après la libération de Fouad Ghanem et Maecky Fred Ngombo, la direction du CR Belouizdad annonce la résiliation du contrat de Saâd Anès, sans donner plus de détails. Arrivé de l’USM Bel-Abbès pour un contrat courant jusqu’au 23 septembre 2024, le désormais ex-défenseur central est libre d’opter pour un autre club. 
A. A.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 11-04-2021

Algérie-France
Les dessous d’un report provoqué

C’était contre toute attente que le Premier ministre français, Jean Castex, annonçait, jeudi dans la soirée, « le report » de la visite qu’il devait effectuer aujourd’hui, dimanche, à Alger. Un « report » d’autant plus surprenant qu’il s’agit

2

Périscoop 11:00 | 12-04-2021

Le séjour de Zetchi

Le désormais ex-président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, a préféré prendre du recul et fuir la grande pression à laquelle il était soumis depuis quelque temps à Alger. Selon des indiscrétions, l’homme s’offre un séjour dans