Rubrique
Sports

La CAN-2019 en quelques points Le Libérien Musa Bility a voté pour l’Afsud

Publié par Mohamed Bouchama
le 09.01.2019 , 11h00
4 lectures
Le membre libérien du comité exécutif de la CAF, Hassan Musa Bility, remet ça. Critique à l’égard du président de la CAF au lendemain du retrait de l’organisation au Cameroun, fin novembre dernier, Bility aura été le seul à donner sa voix à la candidature sud-africaine. Le reste des membres du conseil de la Confédération ont voté «Egypte» alors que le Nigérian Amaju Pinnick, président du COCAN/CAF, s’est abstenu. Pour leur part, Danny Jordaan et Hani Abou Rida n’avaient pas le droit au vote étant donné que leurs pays étaient engagés dans la bataille. Les voix favorables à l’Egypte sont : Ahmad Ahmad (Madagascar), Fawzi Lekdjaâ (Maroc), El-Bouchamaoui (Tunisie), Almamy Kabele Camara (Guinée), Adoum Djibrine (Tchad), Constant Omari Selemeni (RD Congo), Lerodegar Tenga (Tanzanie), Lydia Nsekera (Burundi), Issa Johansen (Sierra Leone), Rui Eduardo Da Costa (Angola), Jamal Jaafari (Libye), Walter Nyamilandu (Malawi), Sita Sangaré (Burkina Faso), Ahmed Ould Yahia (Mauritanie), Suleiman Hassen Waberi (Djibouti) et Moses Magogo (Ouganda).

8 stades, cinq villes
Le dossier égyptien proposait cinq villes pour accueillir les rencontres des 24 sélections qualifiées à cette phase finale. Il s’agit de 3 stades dans la capitale, Le Caire, 2 à Alexandrie,1 à Al-Ismaïlia, 1 à Suez et 1 à Port-Saïd.

Une première avec 24 nations et pendant l’été !
La CAN-2019 confiée à l’Egypte réunira pour la première fois dans l’histoire du football africain 24 sélections. Et pour la première fois également dans l’histoire de cette épreuve, la compétition se jouera en été, la CAF ayant arrêté les dates entre le 15 juin et le 13 juillet pour la tenue de la 32e édition.

Des matchs en diurne et en nocturne
Pour éviter les grosses chaleurs attendues pendant la période estivale, l’Egypte a promis d’organiser les matchs de la CAN-2019 pendant les horaires où la température sera plus clémente. Des rencontres se joueront en diurne et la plupart en nocturne, assurent les organisateurs du COCAN égyptien.

12 pays qualifiés, l’Afrique du Sud
et le Cameroun en stand-by
Outre l’Egypte, nouveau pays organisateur de la phase finale de la CAN, onze autres pays ont arraché le droit de prendre part à la fête africaine du football l’été prochain. Il s’agit de l’Algérie, la Guinée, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, la Mauritanie, le Maroc, Madagascar, le Sénégal, le Nigeria, l’Ouganda et le Mali. Les douze autres, dont le Cameroun, déchu de l’organisation de la prochaine édition, et l’Afrique du Sud qui n’a pas obtenu la confiance des membres du comité exécutif de la CAF, hier, devraient batailler pour décrocher le fameux sésame lors de la dernière journée des qualifications prévue les 22 et 23 mars prochain.

Le Niger et Eswatini relancés
La décision de la CAF d’attribuer les droits d’organisation à l’Egypte signifie que le Niger et Eswatini (anciennement le Swaziland) ont encore une chance de se qualifier pour le compte du groupe J. En effet, le nouveau classement établi après la qualification d’office des Egyptiens donnera lieu à un schéma inédit. A savoir que le Niger, classé troisième ( 4 points), qui accueillera l’Egypte, et Eswatini (1 point), qui sera opposé à la Tunisie, peuvent ravir le second sésame de la poule J. Si les deux finissent à égalité avec quatre points, c’est le Niger qui aura le dernier mot grâce à sa victoire sur les Swazis à Mbabane (1-2), les deux sélections s’étant quittés dos-à-dos à Niamey (0-0).
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-06-2019

IL A BÉNÉFICIÉ DE 250 MILLIONS DE DOLLARS DE CRÉDIT DE LA PART D’UNE BANQUE PUBLIQUE
Enquête sur un projet des Kouninef à Jijel

La brigade de recherche de la Gendarmerie nationale de Bab J’did à Alger a convoqué ces derniers jours un cadre de la Direction

2

Actualités 11:00 | 15-06-2019

Haddad et Tahkout font tomber Sellal et Amara Benyounès

Les évènements se sont accélérés de manière incroyable depuis mercredi. Deux anciens chefs de gouvernement et un ancien ministre et chef de parti ont été placés en détention en l’espace de quarante-huit heures. D’autres affaires liées

3
4

Pousse avec eux 11:00 | 13-06-2019

H’bal !

5