Rubrique
Sports

Selon une étude de la Fifa Le marché des transferts bat un nouveau record en Europe

Publié par R.S
le 13.09.2018 , 11h00
101 lectures
Le montant global des transferts durant le dernier mercato d'été dans les cinq grands championnats européens de football a atteint un nouveau record à 4,21 milliards de dollars (3,63 mds EUR), a révélé hier une étude de la Fifa. Le montant total des transferts dans les cinq grands championnats (Angleterre, Allemagne, Espagne, France et Italie) a été en hausse de 6,6% en 2018, à 4,21 mds USD contre 3,95 mds USD un an plus tôt. En 2016, ce montant atteignait 2,79 mds USD. Cette hausse a été tirée par l'Italie (+74,7%) et l'Espagne (+42,2%), tandis que l'Angleterre reste le plus gros dépensier (1,44 md USD). Le montant global des transferts dans le monde a lui atteint 5,44 mds USD, sur une période allant du 1er juin au 1er septembre 2018, durant laquelle 182 des 211 fédérations membres de la Fifa avaient leur marché des transferts ouvert. Ces résultats sont issus de l'International transfer match system (ITMS) de la Fifa, qui enregistre tous les transferts. Les clubs français ont dépensé 418,8 M USD (360 M EUR) durant le mercato d'été, des achats en baisse de 37,4% par rapport à 2017 quand le Paris-SG avait recruté coup sur coup le Brésilien Neymar (acheté 222 M EUR à Barcelone) et Kylian Mbappé (135 M EUR + 45 M EUR de bonus). Dans le même temps, les clubs français ont récolté 833,4 M USD dans des ventes de joueurs, un chiffre en hausse de 37,5%, ce qui confirme, selon la Fifa, le statut de «producteur de talents» de la France.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Pousse avec eux 11:01 | 17-01-2019

Fakhamatou ne se traduit pas en français ! Ni en anglais. En offshore, si !

Oui, je sais ! Je fais une fixette en ce moment sur Fafa ! Mais en même temps, c’est cela un chroniqueur, non ? Un névrosé rémunéré ! Et l’une de mes névroses, c’est la comparaison. Pas le plaquage systématique et la juxtaposition mécanique de choses, de sociétés et de modèles différents. Non ! Juste

2

Soit dit en passant 11:00 | 19-01-2019

Ailleurs, les miss ont mieux évolué !

Tendez-leur le micro et elles vous renverront sans mesurer la gravité de leur propos, à cet âge où l’on enterrait vivantes les filles tout juste nées et qui allait justifier le contrôle futur de l’évolution de ces dernières.