Rubrique
Sports

Ligue 2 (17e journée) Le MCEE en danger à Skikda, choc à Béjaïa

Publié par R.S
le 10.01.2019 , 11h00
92 lectures

D'intéressantes rencontres domineront la 17e journée du Championnat de Ligue 2 Mobilis de football dont particulièrement celle du nouveau leader le MC El-Eulma en visite à Skikda, et le sommet du week-end à Béjaïa, entre la JSMB et le WA Tlemcen. 
A peine une semaine après son installation en tête du classement, le MC El-Eulma (1re - 31 pts) se voit contraint d'effectuer un court mais périlleux déplacement à Skikda pour y défier la JSMS (10e - 19 pts) dans un chaud derby de l'Est qui promet beaucoup. Les Eulmis, qui montent en puissance depuis quelques journées, risquent gros chez les «V-Noirs», auteurs d'une belle victoire la semaine dernière à Mostaganem. Les poursuivants immédiats du leader seront certainement à l'écoute de Skikda, avec l'espoir de le voir chuter sur le «ground» du stade du 20-Août, à commencer par l'ancien leader, l'ASO Chlef (2e - 30 pts) battu contre toute attente à Oran et qui accueille sur son terrain (à huis clos), l'USM Annaba (6e - 24 pts). Les hommes de Samir Zaoui, qui affichent ouvertement leurs ambitions à savoir l'accession en Ligue 1, n'ont plus droit à l'erreur s'ils veulent concrétiser leur objectif. L'adversaire annabi toujours en course en Coupe d'Algérie, tentera d'exploiter l'absence du public local pour surprendre son adversaire du jour. A Béjaïa, le stade de l'Unité maghrébine sera le théâtre du choc de cette journée mettant aux prises la JSMB (12e - 18 pts) au WA Tlemcen (3e - 28 pts). La formation bougiote, qui ne perd pas espoir de recoller au groupe de tête, doit impérativement gagner pour amorcer son redressement. Le WAT, mené de main de maître par Fouad Bouali, est conscient du danger qui l'attend samedi, raison pour laquelle Hadj Bouguèche et consorts sont décidés à obtenir le meilleur résultat possible. Une autre belle affiche est au programme de la 17e journée, celle qui voit le NC Magra (3e - 28 pts) accueillir l'Amel Bou-Saâda (9e - 21 pts) pour le derby du Hodna. Si le NCM a déjà composté son billet pour les 8es de finale de la Coupe d'Algérie, l'ABS pensera beaucoup plus à son match en retard des 16es de finale, qu'elle livrera mardi prochain devant l'ES Sétif à domicile. De son côté, l'US Biskra (5e - 25 pts) n'a pas encore dit son dernier mot pour la course à l'accession. Son retard sur le duo de la 3e place, (WAT-NCM) n'est que de 3 pts alors qu'il reste encore 42 points dans la cagnotte. Ce samedi, les Biskris auront la visite d'un mal-classé, en l'occurrence le RC Kouba (15e - 12 pts) qui peine à relever la tête dans ce palier et reste sur un nul décevant (0-0) concédé sur son terrain devant l'ABS. Le MC Saïda (10e - 19 pts), pas tout à fait assuré du maintien, livrera un chaud derby à «six points» devant son voisin le RC Relizane (6e - 24 pts). Les deux équipes ont des objectifs diamétralement opposés, d'où l'importance de ce match. Les deux derniers matchs de cette seconde journée de la phase retour se joueront à El-Harrach et Blida, dont les clubs locaux sont sérieusement menacés par la descente en division amateur. L'USMH (14e - 13 pts) accueillera l'ES Mostaganem (8e - 22 pts) dans un match de la dernière chance pour les Harrachis, auteurs d'un précieux nul à Magra (2-2). Enfin l'USM Blida (16e - 6 pts), qui a pratiquement mis un pied au palier inférieur, continue de croire au miracle. Le club de la ville des Roses doit d'abord remporter son 1er match de la saison 2018-2019 devant un adversaire également menacé, l'ASM Oran (13e - 16 pts), avant de penser à son sauvetage.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-03-2019

PREMIER DÉPLACEMENT DU VICE-PREMIER MINISTRE À L’ÉTRANGER
Les Algériens, Lamamra et son voyage à Moscou

L'annonce du premier déplacement officiel de Ramtane Lamamra à l'étranger suscite de vives réactions chez les Algériens qui

2

Ce monde qui bouge 11:00 | 16-03-2019

Le dernier coup de poker de Bouteflika ?

Son mandat prend fin le 16 avril. Au-delà, il n’aura plus « la légitimité des urnes », assure